Un retraité de Saorge raconte la vie au village et les événements liés à la guerre de 1939-1945

Auteur(s) :
commanditaire : MSH de Nice
enquêteur : Klingbeil, Emmanuel
informateur : Osenda, Pierre
auteur personne morale : AD06
auteur personne morale : LASMIC

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=9114
mmsh9114

Type :
archives sonores
sound

Description :
Né en 1928 à Saorge, l'informateur est issu d'une famille de cultivateurs (élevage de bovins, fabrication de produits laitiers, culture potagère). Avant la guerre, les gens vivaient de leurs productions (légumes, pain, fruits) ou du commerce de leurs produits laitiers (lait, fromage). La mère de l'informateur faisait son propre pain en utilisant les fours communaux. Pour nourrir sa famille, l'informateur braconnait : il explique les techniques enseignées par son grand-père pour chasser lièvres, grives et perdreaux. Pendant la guerre, l'informateur et son père sont réquisitionnés pour ravitailler le camp allemand et descendre les cadavres des soldats à dos de mulet. Trouvant cette situation insupportable, l'informateur et sa famille décident de fuir le village pour échapper aux allemands. Ils font appel à des passeurs grassement payés pour les emmener jusqu'à Belvédère (excellent accueil avec nourriture et musique). Ils sont ensuite logés pendant deux jours dans les caves d'un hôtel à Nice. De retour à Saorge, ils retrouvent des maisons pillées et un village dévasté. En 1942, l'arrivée des soldats italiens anime le village (musique, danse, alcool, cinéma). Les relations des villageois avec les italiens sont bonnes, contrairement à celles avec les soldats allemands. L'informateur assiste d'ailleurs à la mise à mort de jeunes partisans fusillés par les allemands. Après la guerre, le père de l'informateur est obligé de vendre la propriété car le bétail a disparu. En 1944, lors de la seconde déportation des villageois, l'informateur et sa famille partent à pied jusqu'à l'Authion où des camions les conduisent à Juan-les-Pins. Quelques mois plus tard, de retour au village, des maisons sont de nouveau pillées. Dépouillé et sans ressources, l'informateur retourne sur Nice pour travailler à la reconstruction des ponts, des tunnels et des routes. Il y travaille dix heures par jour, six jours sur sept. En 1948, il fait son service militaire dans l'aviation. A son retour en 1950, il se marie et habite Nice. A sa retraite, il s'installe définitivement à Saorge où il s'investit dans la restauration de la grange familiale (installation de l'arrivée d'eau très pénible). La suite de l'entretien porte sur des sujets divers tels les effets (négatifs) de la modernisation sur les relations entre villageois, les relations intercommunautaires entre Saorge et Fontan, l'abandon de la culture et de l'élevage, la perte de la langue régionale, la pratique des surnoms, les ustensiles, outils et meubles utilisés autrefois par les villageois. Enfin, il évoque la guerre de 1914-1918, à laquelle son père a participé.

Sujet(s) :
enquête
récit de vie
témoignage thématique
origine familiale
héritage
vie à la ferme
élevage des bovins
transhumance
communauté paysanne
moyen de subsistance
maquisard
transport à cheval
armée
organisation de la résistance
bombardement
déportation
service militaire
sentier muletier
culture potagère
transport aérien
fabrication du pain
âne
travail agricole
travail saisonnier
fabrication de produits laitiers
emploi de la langue régionale
attachement à la langue
perte de la langue régionale
recette de cuisine
pratique culturelle
organisation du travail
communauté villageoise
technique de chasse
accessoire de chasse
nissart
pillage
prisonnier de guerre
passéisme
amitié
solidarité communautaire
identité individuelle
identité culturelle
relation jeunesse-vieillesse
rivalité villageoise
exode rural
pratique des surnoms
vocabulaire technique
préparation des aliments
ustensile de cuisine
modernisation de la société
transmission d'un savoir
transmission de la langue
Mussolini, Benito
saint Michel
Schutzstaffel
guerre de 1939-1945
Occupation allemande
1945-1950
1945
années 1930
1940
Déclaration de guerre italienne
guerre de 1914-1918
Occupation italienne
8 septembre
Réquisition
Tourte aux légumes

Date :
2006-07-24

Format :
1 fichier num.
2h 04min

Langue :
français
fre

Couverture :
Saorge
43°59'16.35''N
7°33'3.44''E

Droits :
Contrat en cours d'acquisition.
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation

Relation(s) :
Enquêtes d'histoires orales dans les vallées de la Roya et de la Bevera

Type :
archives sonores
sound

Source :
2958

Citation

commanditaire : MSH de Nice et al., “Un retraité de Saorge raconte la vie au village et les événements liés à la guerre de 1939-1945,” Portail du patrimoine oral, consulté le 18 janvier 2022, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/115726.