Témoignage d'un Français d'origine arménienne et de sa femme française sur l'histoire familiale et le lien avec la culture arménienne

Auteur(s) :
auteur personne morale : Paroles Vives
informateur : Arpadjian, Henri
commanditaire : AD 13
enquêteur : Gaucher, Anne-Sylvie

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=8421
mmsh8421

Type :
archives sonores
sound

Description :
A l'aide de photographies et de papiers de famille conservés (laisser-passer pour venir en France, certificats de baptêmes, contrat de journalier, carte de combattant), l'informateur raconte l'histoire de son père : enrôlé de force dans l'armée turque, déserteur puis engagé dans l'armée française, et enfin exilé à Marseille en 1923. Il mentionne également le parcours de son oncle, parti vivre en Russie, et celui de ses grands-parents : gérants d'une grande fabrique de tapis en Turquie, en errance pendant 8 ans après le génocide jusqu'en Syrie. Il raconte ensuite leur arrivée au camp Oddo, le travail à l'usine de sucre à Saint-Louis, le départ pour l'usine Verminck de Martigues et enfin la création de leur commerce de mercerie-bonneterie sur les marchés. L'informateur décrit rapidement les relations de sociabilité au sein de la famille (une seule maison pour tous), et de la communauté arménienne à Martigues. Sont également évoquées les questions de naturalisation, du retour en Arménie de 1947 vécus par certains, et les usages du turc et de l'arménien. Avec sa femme, ils racontent ensuite le bon accueil de son mariage avec une française, les bonnes relations avec la belle-mère qui lui a appris à cuisiner (elle donne la recette des beureks, des moules farcies, des dolma, des keftés, et du soudjouk) et elle explique l'intérêt qu'elle porte à cette culture. Ils mentionnent le fait d'avoir désormais peu de liens avec la Turquie, ou encore avec d'autres Arméniens, mais expliquent lire beaucoup de journaux et de livres. Ils parlent du fort intérêt de leur fils, et de leurs petits-enfants, pour l'histoire familiale et la culture arménienne transmise par la grand-mère (baptême arménien, goût pour la cuisine traditionnelle). Ils souhaitent d'ailleurs leur transmettre le souvenir de cette histoire douloureuse mais également l'idée d'une bonne intégration, l'esprit de famille et le respect des aînés. Enfin, ils montrent à l'enquêtrice l'instrument de musique du père de l'informateur, ainsi que le plat à beureks apportés de Turquie. Les recettes de cuisine sont toutes données à la piste 1 du CD2

Sujet(s) :
enquête
récit de vie
expatriation
histoire familiale
armée
archives familiales
album photos
travail en usine
vie de quartier
mariage mixte
sociabilité
relation entre les classes d'âge
relation intercommunautaire
relation intracommunautaire
identité culturelle
maison familiale
catholicisme
embauche familiale
langue apprise
bilinguisme
turc
arménien
cuisine
recette de cuisine
belle-mère
vie religieuse
curé
mariage
baptême
famille
moule
Saint Louis Sucre
Génocide arménien
1947
Noël
nom de recette de cuisine

Date :
2007-10-17

Format :
1 MD
1h 14min

Langue :
français
fre

Couverture :
Martigues
43°24'26.86''N
5° 3'17.39''E

Droits :
Droits cédés par contrat entre les informateurs, Paroles Vives, MMSH et AD13.
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation
Document en ligne et réutilisation non commerciale autorisée

Relation(s) :
Mémoire orale des Arméniens des quartiers de Marseille et des Bouches-du-Rhône

Type :
archives sonores
sound

Source :
2131

Citation

auteur personne morale : Paroles Vives et al., “Témoignage d'un Français d'origine arménienne et de sa femme française sur l'histoire familiale et le lien avec la culture arménienne,” Portail du patrimoine oral, consulté le 27 mai 2022, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/116217.