Philippe Joutard, professeur d'histoire moderne à l’Université de Provence à la retraite, revient sur son parcours en tant que pionnier de l’histoire orale en France

Auteur(s) :
informateur : Joutard, Philippe
enquêteur : Ginouvès, Véronique

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=12065
mmsh12065

Type :
archives sonores
Sound

Description :
Philippe Joutard revient sur ses origines familiales : il est issu d’une famille d'industriels implantée dans le département du Gard, à Alès. Élevé dans la tradition catholique, il a été marqué par sa grand-mère protestante, originaire du Piémont cévenol. Sa conception de la pédagogie a été très influencée par l’éducation jésuite reçue au lycée à Paris. A l’issue de ses études secondaires, il a déjà l’intuition qu’il s’orientera vers l’histoire. Il fait une classe préparatoire littéraire au lycée Louis-le-Grand, où il découvre l’histoire scientifique et son goût de l’enseignement. Il fait part de sa déception de ne pas avoir intégré l’Ecole Normale Supérieure, rue d’Ulm, mais trouve sa place à l’Université de la Sorbonne. Porté par son histoire familiale, il s’intéresse à la région des Cévennes et analyse le lien entre religion et orientation politique. Son sujet de mémoire portera sur “Vote politique et structure sociale dans le canton d’Alès”. Il obtient son agrégation, puis part au Maroc faire son service militaire en 1958, où il reste un an de plus dans un établissement de coopération. Durant cette période, il apprend l’arabe et s’engage contre la Guerre d’Algérie. Lorsqu’il rentre en France en 1962, il obtient un poste au Lycée Thiers à Marseille. En parallèle, il enseigne en hypokhâgne au lycée Mignet à Aix-en-Provence. Il assiste à de nombreux séminaires à l’Université de Provence et raconte comment il en vient peu à peu à s’intéresser à l’histoire orale. Passionné par cette découverte, il transforme sa thèse de troisième cycle en thèse d’Etat. Il évoque sa rencontre avec Jean-Claude Bouvier qui le met en contact avec des linguistes et des ethnologues intéressés par cette méthodologie. Il insiste sur le soutien de Pierre Guiral, et de la communauté de modernistes. A l’occasion d’un programme mis en place par Georges Duby, il a l’opportunité de découvrir le réseau d’histoire orale nord-américain. A la fin de l’entretien, il établit un lien entre histoire orale et numérique, en les inscrivant dans une continuité. Il est l’un de premiers de sa génération à posséder une machine à écrire à mémoire et suit avec intérêt les progrès de la technologie. Il explique enfin les différences fondamentales entre l’histoire et l’anthropologie, qui viennent conforter son parcours d’historien.

Sujet(s) :
enquête
témoignage thématique
historien
chercheur(e)
enseignement de l'histoire
histoire orale
enquête orale
institution religieuse catholique
relation religieux-politique
jésuite
enseignement et éducation
agrégation
coopérant
observation participante
pluridisciplinarité
thèse d'Etat
parcours d'historien
agrégation d’histoire
professeur(e) d'université
militantisme politique
Bouvier, Jean-Claude (1935-vivant)
Pelen, Jean-Noël (1949-....)
Aix-Marseille Université
Université de la Sorbonne
Henry, Jean-Robert
Lycée Thiers
Roche, Anne
Guiral, Pierre
Guyon, Robert
Mandrou, Robert (1921-1984)
Bédarida, François
Duby, Georges
Ilbert, Robert
Allio, René
Université Paris-Sorbonne

Date :
2015-10-05

Format :
44.1 Hz 16 bit
1 h 47 min

Langue :
fre

Couverture :
Marseille

Droits :
En cours
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation

Relation(s) :
Entretiens enregistrés dans le cadre de l'ANR Histinéraires
Entretiens enregistrés dans le cadre de l'ANR Histinéraires

Type :
archives sonores
Sound

Source :
5192

Citation

informateur : Joutard, Philippe et enquêteur : Ginouvès, Véronique, “Philippe Joutard, professeur d'histoire moderne à l’Université de Provence à la retraite, revient sur son parcours en tant que pionnier de l’histoire orale en France,” Portail du patrimoine oral, consulté le 15 août 2020, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/121404.