Une commerçante retraitée du village de Breil-sur-Roya (Alpes Maritimes) se souvient des événements survenus pendant la guerre de 1939-1945

Auteur(s) :
commanditaire : MSH de Nice
enquêteur : Klingbeil, Emmanuel
informateur : Molinari, Catherine
auteur personne morale : AD06
auteur personne morale : LASMIC

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=9107
mmsh9107

Type :
archives sonores
sound

Description :
Née en 1922 à Breil-sur-Roya, l'informatrice est d'origine italienne. Sa famille possède un domaine agricole dans lequel elle commence à travailler jusqu'à la déclaration de guerre italienne (10 juin 1940). A l'époque, la vie au village était très animée : il y avait de nombreux commerces et activités de divertissement (fêtes villageoises, bals, musique) et malgré les conditions de vie parfois difficiles (travail, santé), la solidarité villageoise était omniprésente. Pendant l'occupation, les hangars du village étaient pleins de vivres et les villageois ont pu se ravitailler lorsque les soldats italiens sont partis. L'informatrice revient ensuite sur l'évacuation de Breil qui a suivi l'offensive menée par les italiens : les breillois sont conduits à Cannes avec leurs bêtes où ils restent un mois. A leur retour, le village est pillé. Mais il se reconstruit peu à peu. A l'arrivée des allemands (1942), les breillois sont évacués une seconde fois vers l'Italie mais 250 familles restent : parmi elles, la famille de l'informatrice qui décide de subsister avec les moyens du bord. C'est à cette période que la famille de l'informatrice est réquisitionnée par les allemands pour travailler dans la vallée de la Maglia, où ils restent jusqu'au mois d'Avril 1945. Se rendant un jour à l'état-major pour apporter du bois aux soldats allemands, le père de l'informatrice, qui était bûcheron, comprend que les allemands capitulent. Les villageois sont alors emmenés en camion jusqu'à Nice où ils restent un mois. A son retour à Breil, l'informatrice se marie avec un italien et ouvre un bar/commerce qu'elle tient pendant 25 ans.

Sujet(s) :
enquête
récit de vie
témoignage thématique
pillage
travail agricole
relation intercommunautaire
souvenir d'enfance
relation jeunesse-vieillesse
emploi de la langue régionale
bombardement
arme à feu
fusil
prisonnier de guerre
passéisme
commerce alimentaire
ravitaillement
déportation
1860
guerre de 1939-1945
1945-1950
Armée alliée
Déclaration de guerre italienne
Occupation allemande
Occupation italienne
Débâcle
Capitulation allemande
15 août
années 1950
années 1960
guerre de 1914-1918
Réquisition
tango
valse
mazurka
java

Date :
2006-08-01

Format :
1 fichier num.
1h 22min

Langue :
français
fre

Couverture :
Breil-sur-Roya
43°56'16.86''N
7°30'49.46''E

Droits :
Contrat signé avec l'enquêteur et l'informatrice autorisant la diffusion de l'entretien.
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation

Relation(s) :
Enquêtes d'histoires orales dans les vallées de la Roya et de la Bevera

Type :
archives sonores
sound

Source :
2951

Citation

commanditaire : MSH de Nice et al., “Une commerçante retraitée du village de Breil-sur-Roya (Alpes Maritimes) se souvient des événements survenus pendant la guerre de 1939-1945,” Portail du patrimoine oral, consulté le 21 mai 2022, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/119364.