Eftychia Vlachou, réfugiée de la deuxième génération raconte avec son mari Euthimios Vlachos, l’histoire de son père Vassilis Ikonomidis arrivé à Syros en 1922 vers l'âge de 8 ans

Auteur(s) :
informateur : Kalouta, Margarita
enquêteur : Vlachou, Eftychia

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=10971
mmsh10971

Type :
archives sonores
sound

Description :
Les noms des lieux sont parfois donnés en langue turque.
Eftychia Vlachou est réfugiée de la deuxième génération et avec son mari Efthimios Vlachos, elle raconte l’histoire de son père Vassilis Ikonomidis, né à Istanbul et arrivé à Syros en 1922 vers l’âge de 8 ans. La famille Ikonomidis possédait sa propre maison à Istanbul mais Efthimios et Eftychia ne connaissent ni les détails de leur situation économique ni leurs relations avec les turcs. Ils ignorent de quelle manière les membres de leur famille ont réussi à fuire. Le père de Vassilis s’appelait Stavros Ikonomidis et sa mère Eleni. Le couple mentionne un frère, Giorgos et une soeur, Patra. Vassilis a cherché son frère Giorgos durant de nombreuses années mais ne l’a jamais retrouvé. Patra, elle, est restée à Syros et ils se voyaient souvent avec Vassilis. La seule chose dont ils sont sûrs est qu’ils ont d'abord débarqué au Pirée à Athènes, puis à Syros. Comme la plupart des réfugiés, Vassilis était scolarisé à l’orphelinat américain à Ermoupoli, où les enfants apprenaient différents métiers. Beaucoup d’enfants avaient une inclination pour la musique et Efthimios se souvient que les meilleurs musiciens étaient les micrasiates. Après l’orphelinat, Vassilis s’est engagé comme domestique dans une famille riche et plus tard il a travaillé dans une épicerie. La nuit, il dormait sur un matelas posé sur le sol du magasin. A l’âge adulte il a été marchand de fruits et légumes puis boucher. Il a été mobilisé à deux reprises à l’armée où il s’est blessé au doigt. Puis il s’est marié avec une femme originaire de Milos. Ensemble, ils ont eu douze enfants. Le couple se souvient de Vassilis comme d’un bon vivant qui aimait bien cuisiner et aider à la maison. Il aimait aussi rester dans son fauteuil, aller boire du vin aux koutoukia (sorte de taverne au sous-sol) et jouer de la guitare. Il n’était jamais allé à l’école et a appris à lire tout seul en essayant chaque jour de lire les titres du journaux. Tous les dimanches, il cuisinait de la soupe avec de la viande et des pâtes. Toute la maisonée embaumait la tomate et l’ail. Souvent sa soeur Patra venait manger chez lui et comme elle avait un gros appétit, il préparait pour elle une casserole de pommes de terre. Vassilis est mort de vieillesse à l’âge de 94 ans.

Sujet(s) :
enquête
récit de vie
abandon de terre
communauté grecque
réfugié
expatriation
migration
bateau
relation intracommunautaire
identité culturelle
anecdote
souvenir du pays d'origine
souvenir d'enfance
Incendie de Smyrne
1922

Date :
2001-08-06

Format :
1 cass.
33 min

Langue :
grec
gre

Couverture :
Ermoúpoli
37.44227
24.94248

Droits :
Nous n’avons pas retrouvé les informateurs ou les ayants droit pour cette enquête. Nous remercions les ayants droit de signaler à la phonothèque toute information susceptible de nous aider à les retrouver pour les informer de la diffusion en ligne. Contrat avec les enquêteurs et avec l'association historique des archives des Cyclades.
Document en ligne et réutilisation non commerciale autorisée

Relation(s) :
Réfugiés d'Asie-Mineure sur l'île de Syros en 1922

Type :
archives sonores
sound

Source :
4460

Citation

informateur : Kalouta, Margarita et enquêteur : Vlachou, Eftychia, “Eftychia Vlachou, réfugiée de la deuxième génération raconte avec son mari Euthimios Vlachos, l’histoire de son père Vassilis Ikonomidis arrivé à Syros en 1922 vers l'âge de 8 ans,” Portail du patrimoine oral, consulté le 1 décembre 2020, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/118067.