Un ancien agent de la mairie de Tende témoigne à propos du rattachement de Tende à la France en 1947 et de ses conséquences sur la vie des tendasques

Auteur(s) :
commanditaire : MSH de Nice
enquêteur : Vervoort, Morgan
informateur : Giusto, Marie
auteur personne morale : LASMIC
auteur personne morale : AD06

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=9194
mmsh9194

Type :
archives sonores
sound

Description :
L'informatrice emploie l'italien en parlant de Mussolini.
Née à Tende en 1926, l'informatrice passe toute sa vie entre Nice et Tende. Pour expliquer la présence de nombreuses populations italiennes à Tende, l'informatrice revient sur les causes des migrations : d'après elle, les gens de la région sont inexorablement amenés à travailler sur la côte car l'hiver ne permet pas aux montagnards (bergers) d'exercer leur activité. Pour cette raison, nombre de tendasques et de brigasques fait ses affaires à Nice. Remontant à 1860, date du rattachement du Comté de Nice qui échoue, l'informatrice pense que les zones franches commerciales entre Nice et Tende datent de cette époque. Parmi ceux qui ont quitté Tende après le rattachement, on peut distinguer deux catégories de populations : les propriétaires, qui avaient peur d'être expropriés et les gens qui attendaient des indemnités. Même si il n'existe pas de véritable amitié franco-italienne, il n'y pas eu dans l'ensemble, de véritables représailles à part quelques menues provocations. Personnellement, l'informatrice est satisfaite d'être devenue française. Avant le pébliscite de 1947 concernant le rattachement à la France en 1947, Tende était déjà français. Malgré ce que disent certains, le référendum s'est fait en bonne et dûe forme. Le blocage des votants aux frontières, n'étant uniquement lié qu'aux questions de passeport, le seul sujet de tension était lié aux taux de change entre la lire et le franc (certains ont perdu au change). Après le rattachement, le village se réorganise et les gens reprennent le travail. Directement exposée à toutes les questions de nationalité et de frontières car elle travaille aux renseignements généraux, l'informatrice ne remarque pas spécialement de changement après le rattachement (pendant laquelle, elle provoquait avec ses amis, les autorités italiennes en affichant des banderolles moqueuses ou en ravitaillant les maquisards). Aujourd'hui Tende est déserté et de nouvelles populations se sont installées. Parmi ceux qui ont quitté Tende en échange d'indemnités, certains sont revenus. Grâce à son travail, l'informatrice qui a aidé certains italiens a revenir à Tende, se rend compte des problèmes spécifiques à chacun. Si le passage des frontières entre la France et l'Italie était autrefois difficile, Tende étant une région transfrontalière historiquement privilégiée, l'informatrice déclare avoir voté en faveur de la France car la liberté d'expression est pour elle le plus important : ayant été soumis au fascisme, les italiens n'ont pas pu s'exprimer ou travailler en toute liberté.

Sujet(s) :
enquête
témoignage thématique
récit de vie
identité culturelle
identité linguistique
histoire familiale
migration
travail saisonnier
douane
zone franche
langue régionale
emploi de la langue régionale
histoire locale
représentation de l'histoire
frontière
nationalisation
sentiment d'appartenance
déportation
rivalité villageoise
répression
relation intercommunautaire
prison
relation de travail
rivalité politique
idéologie politique
injure
racisme
identité nationale
identité historique
armée
exode rural
isolement
modernisation de la société
expatriation
réfugié
administration communale
expulsion
liberté
communication
apprentissage de la langue
bal
fête villageoise
jeunesse
commerce
douanier
politique de l'immigration
politique locale
maquisard
prisonnier de guerre
interférence des langues
route
tracé de route
chemin de fer
politique éducative
Napoléon Bonaparte
Service de Renseignement
Renseignements généraux
saint Eloi
Mussolini, Benito
1860
guerre de 1939-1945
années 1940
Occupation allemande
Armée alliée
1937-1939
15 août
1945-1950
Collaboration
Réquisition
fascisme italien

Date :
2007-07-07

Format :
1 fichier num.
1h 14min

Langue :
français
italien
fre
ita

Couverture :
Tende
44° 5'16.18''N
7°35'35.91''E

Droits :
Contrat signé entre les enquêteurs et l'informateur autorisant l'utilisation et la diffusion de l'entretien.
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation

Relation(s) :
Enquêtes d'histoires orales dans les vallées de la Roya et de la Bevera

Type :
archives sonores
sound

Source :
3038

Citation

commanditaire : MSH de Nice et al., “Un ancien agent de la mairie de Tende témoigne à propos du rattachement de Tende à la France en 1947 et de ses conséquences sur la vie des tendasques,” Portail du patrimoine oral, consulté le 21 mai 2022, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/115628.