Melpomeni Petridou et Giannis Petridis font le récit de la vie de leur père Eustratios et de leur mère Evangelia jusqu’à leur arrivée à Syros après 1922

Auteur(s) :
enquêteur : Loukou, Eleni
informateur : Petridis, Giannis
informateur : Petridou, Melpomeni

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=11258
mmsh11258

Type :
archives sonores
sound

Description :
Les noms des lieux sont parfois donnés en langue turque.
Giannis et Melpomeni, réfugiés de la deuxième génération racontent la vie de leur père Eustratios Petrakoglou, devenu Eustratios Petridis (cf entretien 4456) né en 1915 à Proussa en Asie-Mineure et de leur mère Evangelia Mitropoulou. Le grand-père des informateurs s’appelait Ioannis Petrakoglou et travaillait comme ferblantier. Il avait trois enfants : Eustratios, Zografos et l’aîné, envoyé en exil qui n’en est jamais revenu. Il avait raconté à ses enfant avoir déserté l’armée turque car il refusait de combattre contre les Grecs. Les autorités turques le recherchaient, mais Ioannis s’enfuit par la fenêtre le jour où l’armée vint l’arrêter chez lui. À partir de ce moment il a dû rester caché et sa femme, la grand-mère des informateurs, a dû quitter Proussa avec ses enfants. Malheureusement elle est tombée malade dans sa fuite et elle est morte. Les deux frères, Eustratios et Zografos, sont restés seuls et ont été pris en charge par une tante qui les a envoyés à l’orphelinat de l’île des Princes. La Near East Fondation les a ensuite tranférés à Athènes. Eustratios garde un souvenir cauchemardesque de leur fuite : des centaines d’orphelins marchant péniblement durant des jours, des semaines, parfois des mois. Les frères sont arrivés au Pirée en bateau et ont ensuite rejoint le quartier de Zappéion où ils ont été séparés par la Near East Foundation : Eustatios est parti à l’Orphelinat américain de Syros et Zografos à Athènes. A l’orphelinat, Eustratios a montré de bonnes prédispositions pour les études et les enseignants l’ont envoyé avec Zacharias Drossos (cf entretien 4462) dans une école pour devenir enseignant dans le secondaire. Depuis cette époque, Drossos et lui sont restés amis proches. En 1936, alors que Eustratios avait 20 ans, il a été nommé dans une école sur l’île de Tinos puis il a fait son service militaire. Il est allé dans la section pour les officiers de réserve qui se trouvait à Corfou, et lors de la seconde guerre mondiale il est devenu capitaine. Durant l’Occupation, il a échappé à la grand famine, lui et sa famille, grâce à un terrain qu’il cultivait à Tinos. Metpomeni soutient qu’Eustratios a reçu une éducation catholique, mais en même temps très autoritaire et patriote, ce qui lui a laissé un caractère conservateur. Durant la guerre civile il a combattu six ans avec l’armée grecque contre l’armée démocratique communiste et il a pris part à des batailles historiques au mont Grammos (dans la zone frontalière avec l’Albanie) et au mont Vitsi (dans la zone frontalière avec la Yougoslavie). Il avait appris la musique à l’orphelinat et il aimait jouer de la mandoline et de la flûte. Il a rencontré sa femme Evangelia à Syros alors qu’elle travaillait à la préfecture d’Ermoupoli. Evangelia est née au Pirée en 1925 et sa famille est elle-aussi originaire de Smyrne. Son père qui était pâtissier s’appelait Mavropoulos et sa mère Angeliki. Evangelia avait deux soeurs : Hariclea et Maria qui sont nées à Smyrne. Leur père a ouvert une pâtisserie avec des gâteaux au sirop au centre d’Ermoupoli où les villageois des alentours descendaient en âne tous les samedis. Après l’Occupation, la pâtisserie a fermé ses portes.

Sujet(s) :
enquête
récit de vie
réfugié
expatriation
souvenir d'enfance
éducation des enfants
relation familiale
pâtisserie
nationalisme
relation intercommunautaire
enseignant
ferblantier
Near East Fondation
Incendie de Smyrne
1922
guerre civile grecque
Occupation allemande de la Grèce
guerre de 1939-1945

Date :
2015-06-21

Format :
44.1 Hz 16 bit
33 min

Langue :
grec
gre

Couverture :
Ermoúpoli
37.44227
24.94248

Droits :
Contrat d'autorisation d'utilisation et de diffusion signé entre l'informateur et les archives historiques des Cyclades en juillet 2013.
Document en ligne et réutilisation non commerciale autorisée

Relation(s) :
Réfugiés d'Asie-Mineure sur l'île de Syros en 1922

Type :
archives sonores
sound

Source :
4815

Citation

enquêteur : Loukou, Eleni, informateur : Petridis, Giannis, et informateur : Petridou, Melpomeni, “Melpomeni Petridou et Giannis Petridis font le récit de la vie de leur père Eustratios et de leur mère Evangelia jusqu’à leur arrivée à Syros après 1922,” Portail du patrimoine oral, consulté le 21 mai 2022, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/118290.