Être camarguais

Auteur(s) :
enquêteur : Belmon, Jean-Pierre
informateur : BRUN, (M.)

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=3988
mmsh3988

Type :
archives sonores
sound

Description :
Les informateurs sont deux ; il s'agit d'un couple marié. C'est le mari qui s'exprime en premier, enseignant de profession il définit l'identité camarguaise. Il raconte qu'il a dû renoncer à son métier d'enseignant pour vivre en Camargue toute l'année. Il est né à Trinquetaille et il se sent arlésien et camarguais. Il est avant tout « un restaurateur camarguais » et son but est de faire découvrir les spécialités du pays. Sa femme restauratrice n'est pas originaire de Camargue. Il évoque son enfance passée en Camargue. Il définit ce qu'est pour lui la Camargue : il existe à ses yeux la Camargue touristique (Sainte-Marie-de-la-mer) et la Camargue profonde (agricole). Il évoque ce qui est fondamental en Camargue, sans doute les taureaux et les chevaux. Il parle de l'importance du tourisme dans cette région qui entraîne progressivement une perte des traditions de la Bouvine Il parle des rivalités villageoise à Gageron et du manque des facilités de tous les jours même s'il y a tout de même une école. Il relate l'importance du costume d'arlésienne et le caractère festif de celui-ci. Il évoque la chasse en Camargue, une chasse au gibier d'eau (cabane). Pour lui le salin n'a pas d'âme. Il y a là-bas « un esprit salinier ». Il définit en Camargue trois pays différents: Albaron (Villeneuve) et le-Sambuc et Gageron. Pour l'informatrice originaire des Alpilles, les camarguais sont des « ours ». Il nous parle des ces techniques de pages et des difficultés qu'il rencontre avec le parc régional de Camargue et non pas avec la Réserve. Il a constaté une évolution du biotope dans les marais de Camargue. L'informateur cite deux restaurants La gran Mar et le Flamand rose. Ils relatent les rivalités entre les Alpilles et les gens de Crau (cravins).

Sujet(s) :
enquête
récit de vie
cuisine
tourisme
costume folklorique
maintien des traditions
migrant
vêtement traditionnel
marquage du troupeau
course libre
mécanisation
réserve naturelle
chasse
cabane
écologie
saline
parc naturel régional
restauration
corrida
technique de chasse
oiseau
riz
vigne
cheval
taureau
canard
bécasse
rivalité villageoise
Arbaud, Joseph d'
Clergue, Lucien
Arbaud Joseph d' - La bête du Vaccarés
Taureau à la broche
Bouillabaisse
Civet de porcelet

Date :
1984

Format :
1h

Langue :
français
fre

Couverture :
Gageron

Droits :
Convention à rédiger avec l'enquêteur.
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation

Relation(s) :
Le pays d'Arles par ses gens

Type :
archives sonores
sound

Source :
157

Citation

enquêteur : Belmon, Jean-Pierre et informateur : BRUN, (M.), “Être camarguais,” Portail du patrimoine oral, consulté le 17 mai 2022, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/118013.