Un habitant des Ségonnaux, à Tarascon, raconte l'inondation de son logement survenue à Arles en décembre 2003

Auteur(s) :
enquêteur : Mariottini, Jean-Marc
informateur : 1113
commanditaire : Museon Arlaten

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=8883
mmsh8883

Type :
archives sonores
sound

Description :
L'informateur vit à Tarascon et son domicile a été inondé pendant cette catastrophe. Au début de l'entretien, il présente à l'enquêteur l'endroit du Rhône qui a craqué et provoqué l'inondation, et lui explique comment les choses se sont déroulées. Son habitation se trouve en face et il était dedans au moment des faits. Lorsque la digue a cassé, le mercredi 3 décembre, l'informateur a entendu un gros bruit et l'électricité a été coupée. Il n'a plus pu sortir de chez lui. Le cours d'eau qui passe devant son logement est le canal des Alpines. Sans ce dernier, il aurait eu peu d'eau chez lui, alors qu'il a eu 1m, et Arles aurait été beaucoup plus vite inondé. L'eau allait très vite et avait beaucoup de pression. L'informateur n'avait jamais connu d'inondation ici et affirme que sa maison n'est pas en zone inondable. Il y habite depuis 1970. Lorsqu'il a vu l'eau arriver, il a monté à l'étage un maximum d'affaires. Ses terres ont été inondées et sont devenues incultivables. L'informateur, agriculteur, a été obligé de se mettre en préretraite quatre ans en avance. Les premiers jours de l'inondation, quelques membres de sa famille se trouvaient chez lui. D'autres membres vivent près de son mas et ils communiquaient par les toitures. Trois jours après l'inondation, il n'y avait plus d'eau dans sa maison car elle avait était pompée. Pendant qu'ils étaient enfermés chez eux, ils avaient monté un maximum de nourriture et de l'eau, et un des fils de l'informateur les ravitaillait par barque. Lorsque la digue a lâché, des pompiers étaient sur les lieux. L'informateur avait mis ses véhicules à la gare des Ségonnaux et avait mis ses chevaux à l'abri. Aucun taureau d'un de ses voisins n'a survécu à l'inondation. Lorsque le Rhône débordait des années auparavant, il était bénéfique pour les récoltes car il amenait de la fumure aux terres. De nos jours, et notamment en 2003, le Rhône a transporté des déchets, comme du mazout, ce qui a tout pollué. L'informateur constate que depuis qu'il y a tous les barrages sur le Rhône, les crues de ce fleuve sont extraordinaires. L'eau est d'abord entrée par la douche, en s'infiltrant par le sol, puis par les portes et fenêtres. Des rochers, des bouts de bois et des plaques de goudron de la route ont été charriés et se sont retrouvés dans le jardin de l'informateur. Il ne pensait pas que ce côté du fleuve pouvait être inondé car la voie ferrée servait de digue. L'informateur explique certains travaux effectués sur la voie de chemin de fer avant et pendant l'inondation de 2003. Il indique les récoltes qui ne risquent rien en cas d'inondation. Lorsque l'eau n'était plus là, le plus rebutant a été la vase incrustée dans les murs ou encore les meubles, qu'il a fallu nettoyer au karcher. L'informateur montre à l'enquêteur les dégâts de l'inondation sur la végétation. Il lui explique également la réaction des animaux, à savoir les chiens, les chats et les chevaux. Attention ! Le volume sonore de l'enregistrement est très fort.

Sujet(s) :
enquête
témoignage thématique
inondation
infrastructure urbaine
crue
album photos
papier de famille
travail agricole
solidarité familiale
conservation des aliments
cellule médicale de crise
pompier
relation homme-animal
barrage
culture maraîchère
boue
ménage
zone inondable
acceptabilité du risque
sécurité civile
histoire locale
communication
relation de voisinage
SNCF
Napoléon III
1970
1959
2003
1976
samedi
dimanche
vendredi
mercredi 3 décembre 2003
2002
hiver

Date :
2005-07

Format :
1 MD
56min

Langue :
français
fre

Couverture :
Tarascon
43°48'28.82''N
4°39'43.79''E

Droits :
Contrat de dépôt et de diffusion signé entre le Museon Arlaten et l'informateur spécifiant les droits de conservation, d'archivage et de diffusion. L'informateur ne souhaite pas que son enregistrement puisse être écouté sans autorisation préalable.
Non consultable

Relation(s) :
Crue du Rhône et inondation à Arles, décembre 2003 : témoignages de sinistrés

Type :
archives sonores
sound

Source :
2766

Citation

enquêteur : Mariottini, Jean-Marc, informateur : 1113, et commanditaire : Museon Arlaten, “Un habitant des Ségonnaux, à Tarascon, raconte l'inondation de son logement survenue à Arles en décembre 2003,” Portail du patrimoine oral, consulté le 20 mai 2022, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/115885.