Un brigasque se souvient des événements survenus pendant la guerre de 1939-1945 à La Brigue et explique leurs conséquences sur l'économie actuelle de la région

Auteur(s) :
commanditaire : MSH de Nice
enquêteur : Vervoort, Morgan
informateur : Dellepiane, Amédée
auteur personne morale : LASMIC
auteur personne morale : AD06

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=9205
mmsh9205

Type :
archives sonores
sound

Description :
L'informateur est né en 1930 à Bordighera car son père travaillant en France avec de faux papiers, sa mère a dû l'accoucher en Italie. Pendant l'occupation allemande au début des années 1940, l'informateur, très marqué par la mise à mort d'un militaire par les SS, trouve que la période était difficile. Après la libération en 1945, un comité de rattachement de Tende et de La Brigue est créé. A La Brigue, les villageois étaient partagé en deux camps : les pro-italiens (fonctionnaires pour la plupart) et les pro-français (intérêts liés à la transhumance et au pastoralisme). Le passage des frontières nécessitant à l'époque un passeport, les villageois sont invités à participer au référendum organisé pour le rattachement à la France en 1947 (92% de pro-français pour des raisons historiques, notamment l'attachement au Comté de Nice). Après le rattachement, les brigasques ont dû s'adapter et apprendre le français. L'informateur qui pratiquait déjà la langue, fait son service militaire pour l'armée française. Au niveau du passage des frontières entre la France et l'Italie, l'informateur ne constate pas de problèmes. L'aspect le plus contraignant de ce passage était surtout lié à l'enclavement de la région et aux procédures administratives contraignantes. Cette région transfrontalière n'a pas généré beaucoup de contrebande en raison de la difficulté à passer les cols. C'était plutôt du troc. Après 1947, la vie de La Brigue a été relancée grâce à l'initiative de nouvelles populations, notamment celles de nouveaux instituteurs venus pour enseigner le français. Ces initiatives ont beaucoup contribué à l'intégration sociale des brigasques à la France. Personnellement, l'informateur n'a jamais ressenti de racisme. Il pense que les italiens ont plus souffert de ce racisme sur la côte. Par contre, il a l'impression que l'administration française a complètement abandonné ou occulté l'économie de la région : alors que du côté italien (Vernante et Limone), le gouvernement a beaucoup oeuvré économiquement en faveur de la région par la création d'emploi et le développement d'infrastructures, La Brigue a été oubliée par le gouvernement français. Ces événements ont pour beaucoup contribué à l'exode rural de la région, d'autant que le métier de berger a peu à peu disparu et que les nouvelles générations, ayant fait des études, ont trouvé du travail en ville. Les seules communautés qui sont venues s'installer dans la région sont des hippies qui ont activement participé au développement de l'économie locale de La Brigue. Aujourd'hui, bien que le tourisme rural soit mis en avant, l'économie locale a du mal à se développer et ces problèmes sont malheureusement communs à toute la région.

Sujet(s) :
enquête
témoignage thématique
frontière
ravitaillement
maquis
maquisard
bombardement
identité historique
identité linguistique
identité culturelle
histoire locale
représentation de l'histoire
idéologie politique
service militaire
contrebande
troc
relation intercommunautaire
interférence des langues
migration
évolution des pratiques culturelles
économie régionale
économie rurale
intégration culturelle
intégration sociale
exode rural
communauté hippie
tourisme rural
pastoralisme
politique locale
politique d'intégration
politique économique
zone rurale à économie montagnarde
EDF
Badoglio, Pietro
armée française
Comité de rattachement des communes de Tende et La Brigue
1er Régiment tirailleur algérien
Schutzstaffel
fascisme italien
Occupation allemande
guerre de 1939-1945
Réquisition
Collaboration
Occupation italienne
années 1940
1945-1950
Rattachement des communes de Tende et de la Brigue à la France (1947)
Armée alliée
Capitulation française de 1940
Capitulation allemande
années 1960
années 1970
groupe folklorique

Date :
2007-08-03

Format :
1 fichier num.
50min

Langue :
français
fre

Couverture :
La-Brigue
44° 3'49.36''N
7°36'54.65''E

Droits :
Contrat signé entre les enquêteurs et l'informateur autorisant l'utilisation et la diffusion de l'entretien.
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation

Relation(s) :
Enquêtes d'histoires orales dans les vallées de la Roya et de la Bevera

Type :
archives sonores
sound

Source :
3027

Citation

commanditaire : MSH de Nice et al., “Un brigasque se souvient des événements survenus pendant la guerre de 1939-1945 à La Brigue et explique leurs conséquences sur l'économie actuelle de la région,” Portail du patrimoine oral, consulté le 21 janvier 2022, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/115636.