Anne-Marie Granet-Abisset, professeure à l’Université Grenoble-Alpes et directrice déléguée du LARHRA sur son parcours d’enseignant-chercheur et d’historienne du social (deuxième partie de l’entretien)

Auteur(s) :
informateur : Granet-Abisset, Anne-Marie
enquêteur : Ginouvès, Véronique

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=12273
mmsh12273

Type :
archives sonores
Sound

Description :
Suite à son premier entretien, Anne-Marie Granet-Abisset évoque les projets internationaux sur lesquels elle a travaillé : ses travaux sur la question des mémoires des communautés émigrées, les risques naturels, sa collaboration avec le Musée dauphinois, et le Centre d'histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon. Elle parle aussi des recherches sur les sociétés de montagnes, notamment avec l’Association Internationale pour l'Histoire des Alpes (AIHA), où elle collabore régulièrement avec Luigi Lorenzetti. Elle revient aussi sur son expérience dans le privé. Commanditée pour travailler sur l’histoire d’une entreprise familiale, elle y consacre 3 ans de recherche, mais ne pourra cependant rien publier en France, puisque ses résultats sont en conflit avec cette société. Après avoir croisé les sources orales, écrites et la photo, elle s’est intéressée à la télévision. Elle se alors rend régulièrement à l’INAthèque de Paris. Elle continue de collecter les entretiens, veillant à diversifier le profil de ses informateurs pour dégager la complexité de nos sociétés et remettre en cause les stéréotypes. A l‘université, elle encadre déjà les travaux de master avant d’envisager une habilitation à diriger des recherches. Sous les conseils de son tuteur de thèse, Philippe Joutard, elle choisit alors l’historien spécialiste des relations internationales, Robert Franck comme garant. Elle écrit un mémoire de synthèse de ses travaux scientifiques avec une partie plus introspective où elle soulève de nouvelles questions pouvant être traitées par des futurs doctorants. C’est d’ailleurs l’intérêt à travailler sur des nouvelles pistes de recherche avec les étudiants qui motive l’historienne. Elle traite rapidement l’ego-histoire, qu’elle considère avec peu d’intérêt. Elle continue durant toute la préparation de son HDR les colloques, séminaires et l’enseignement en service plein. En 2002, elle soutient son dossier d’habilitation dans son université à Grenoble, mais reconnaît que cela a été une épreuve difficile, alors qu’elle avait aussi des soucis personnels. Avec une petite équipe d’historiens de Grenoble, elle monte en 2003 le laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (LARHRA) qui compte aujourd’hui 25 personnes. Concernant son parcours, elle reconnaît que l’étiquette d'historienne de l’oral lui a causé des problèmes de légitimité et qu’il faut régulièrement se battre pour faire de la recherche, mais ne regrette pas ses choix. Travaillant le plus souvent en interdisciplinarité, elle s’identifie comme chercheure en histoire sociale et culturelle, ou histoire anthropologique. Elle évoque pour finir avec émotion la musique, qui joue un rôle essentiel dans sa vie et confie qu’elle aurait souhaité, plus qu’en amateur aujourd’hui, être violoncelliste professionnelle dans un orchestre.

Sujet(s) :
enquête
témoignage thématique
historien
chercheur(e)
Habilitation à Diriger des Recherches (HDR)
société
histoire orale
source audiovisuelle
migration
sources du chercheur
entreprise familiale
approche interdisciplinaire
parcours d'historien
histoire contemporaine
pratique musicale
agrégation d’histoire
professeur(e) d'université
pédagogie
mémoire collective
sociétés de montagne
encadrement de la recherche
Joutard, Philippe (1935-....)
Pelen, Jean-Noël (1949-....)
Association internationale pour l'histoire des Alpes
Université Grenoble-Alpes
Centre d'histoire de la Résistance et de la déportation (Lyon)
Franck, Robert (1944-....)
Bergier, Jean-François (1931-2009)
Mathieu, Jon (1952-....)
Lorenzetti, Luigi (1964-....)
LARHRA
Favier, René (1946-....)
Musée dauphinois (Grenoble)
guerre de 1939-1945
période contemporaine

Date :
2016-02-25

Format :
44.1 Hz 16 bit
52min

Langue :
fre

Couverture :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme (Aix-en-Provence)

Droits :
En cours
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation

Relation(s) :
Entretiens enregistrés dans le cadre de l'ANR Histinéraires
Entretiens enregistrés dans le cadre de l'ANR Histinéraires

Type :
archives sonores
Sound

Source :
5207

Citation

informateur : Granet-Abisset, Anne-Marie et enquêteur : Ginouvès, Véronique, “Anne-Marie Granet-Abisset, professeure à l’Université Grenoble-Alpes et directrice déléguée du LARHRA sur son parcours d’enseignant-chercheur et d’historienne du social (deuxième partie de l’entretien),” Portail du patrimoine oral, consulté le 1 avril 2020, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/121430.