Témoignage de la vie paysanne, des conditions de vie des femmes et de la période de guerre dans le Limousin des années 1920, 1930 et 1940

Auteur(s) :
enquêteur : Lachaise, Annie
informateur : Moreau, Mme

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=10302
mmsh10302

Type :
archives sonores
sound

Description :
L'informatrice a 80 ans au moment de l'entretien. Elle a vécu toute sa vie, dans le Limousin, de culture vivrière. Elle témoigne des conditions de vie paysanne dans le Limousin dans les années 1930 et 1940. Elle revient constamment sur les conditions de vie des femmes, et insiste sur leurs difficultés et le manque de considération envers celles-ci à son époque dans le monde paysan. Son récit oscille entre informations sur les traditions et la vie à la campagne (convivialité, veillées, solidarité) et description de son vécu de la période de guerre. Elle évoque le maquis dans la Haute-Vienne et les maquisards (elle se souvient de maquisards pillards). Elle raconte l'aide apportée aux familles réfugiées dans sa région durant l'exode de 1940 et la solidarité d'alors. La grillée de châtaignes accompagnées de cidre constituait un important moment de convivialité lorsqu'elle était jeune. Elle évoque sans les détailler la culture et de l'utilisation du chanvre. Ayant ressenti différemment la déclaration de guerre de 1914-1918 et celle de 1939-1945, elle compare ces deux moments. Elle se souvient de la présence allemande dans son village et indirectement du massacre d'Oradour-sur-Glane. L'arrivée ponctuelle des batteuses dans le village était une occasion de rassemblement et de fête. Selon elle, les paysans n'avaient pas en tête de protester pour obtenir des privilèges, elle évoque toutefois une manifestation. Il n'y avait selon elle aucune aide gouvernementale pour les paysans, et ceux-ci vivaient mal les avantages donnés aux ouvriers. Elle confond durant l'entretien les syndicats et les coopératives. Elle explique le rapport aux soins et aux hôpitaux, la nécessité de se soigner par ses propres moyens. L'informatrice ne comprend pas toujours les questions de l'enquêtrice, inductives et parfois compliquées. Certaines des interventions de l'enquêtrice ont été réenregistrées et réintégrées après l'entretien dans le but d'en corriger le niveau sonore.

Sujet(s) :
enquête
témoignage thématique
récit de vie
veillée
solidarité paysanne
maquis
chanvre
condition de vie
coopérative
condition sociale de la femme
châtaigne
cidre
maquisard
solidarité
communauté paysanne
lieu de sociabilité
aide sociale
grève
exode
années 1930
années 1940
Occupation allemande
guerre de 1939-1945

Date :
1983

Format :
2 cass.
1h 17min

Langue :
français
fre

Couverture :
s.l.

Droits :
Document en ligne et réutilisation non commerciale autorisée

Relation(s) :
Celles qui n'ont pas écrit

Type :
archives sonores
sound

Source :
4141

Citation

enquêteur : Lachaise, Annie et informateur : Moreau, Mme, “Témoignage de la vie paysanne, des conditions de vie des femmes et de la période de guerre dans le Limousin des années 1920, 1930 et 1940,” Portail du patrimoine oral, consulté le 18 janvier 2022, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/118433.