Un couple de Cévenols témoigne de l’histoire domestique en Cévennes, des rites de passage, des savoirs sur les plantes et la sériciculture

Auteur(s) :
enquêteur : Normand, Sabine
informateur : 0736
informateur : 0737
commanditaire : SIVOM des Hauts Gardons

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=9590
mmsh9590

Type :
archives sonores
sound

Description :
À la demande de l’enquêtrice, l’informateur fait de nombreux commentaires en occitan.
La discussion avec l’enquêtrice couvre des sujets aussi divers que les secrets et la jalousie dans le monde paysan (ne pas montrer ses bêtes aux autres), la fabrication des sifflets avec de l’écorce. L’épouse de l’informateur intervient quelques fois. L’entretien débute par une anecdote sur des seigneurs en pays qui avaient donné un droit d’accès à l’eau à leurs serfs, puis il parcours ses notes écrites en occitan. Il lit un conte de veillée en langue occitane qu’il tient de son père et qu’il a écrit sur un cahier. Les interlocuteurs abordent les liens sociaux autrefois en Cévennes, avec une évocation rapide de la famille de l’informateur, les naissances puis les mariages où, s’appuyant sur leur expérience personnelle, les informateurs en expliquent les rituels (les compliments, le repas, la préparation du pot de chambre, le chou planté par l’amoureux délaissé, le charivari pour le mariage des veufs, l’oignon mangé par l’aîné au mariage du cadet). Il s’amuse de certaines traditions qui ne plairaient pas aux écologistes d’aujourd’hui. Il est ensuite rapidement question de l’éducation des enfants, de l’emploi des nourrices et des commentaires sur les relations entre catholiques et protestants, la consommation d’alcool, la qualité des liens intergénérationnels et les relations entre jeunes. Les informateurs apportent des détails sur le rituel funéraire protestant. La fin de l’entretien porte sur les plantes médicinales et les plantes consommables avec la citation de plusieurs noms. Les informateurs détaillent le fonctionnement de leur élevage de vers à soie (parfois porté à même le corps avant l'éclosion) dans la maison au début de leur mariage et discutent de la sériciculture dans la vallée et des produits dérivés de l’élevage comme les cocons pour l’usage du reste de la ferme.

Sujet(s) :
enquête
témoignage thématique
mémoire familiale
condition de vie
source
mauvais oeil
mariage
allaitement
charivari
relation catholique-protestant
vie familiale
enterrement
protestantisme
soins aux animaux
plante médicinale
magnanerie
sériciculture
mûrier
châtaignier
sureau
récit de veillée
années 1930
années 1940
Période des Seigneurs en Cévennes

Date :
1998

Format :
1 cass.
1h 17min

Langue :
français
occitan
fre

Couverture :
Sainte-Croix-Vallée-Française
44°10'48.67''N
3°44'26.89''E

Droits :
Contrat de dépôt signé avec l’enquêteur Sabine Normand spécifiant les droits de conservation, d'archivage et de d’utilisation.
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation

Relation(s) :
Mémoire orale de la vie quotidienne des paysans cévenols avant 1940

Type :
archives sonores
sound

Source :
3466

Citation

enquêteur : Normand, Sabine et al., “Un couple de Cévenols témoigne de l’histoire domestique en Cévennes, des rites de passage, des savoirs sur les plantes et la sériciculture,” Portail du patrimoine oral, consulté le 23 mai 2022, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/116865.