Témoignage d'un descendant d'immigrés Arméniens sur son refus de transmettre son arménité

Auteur(s) :
auteur personne morale : Paroles Vives
informateur : Alloyan, Maurice
commanditaire : AD 13
enquêteur : Gaucher, Anne-Sylvie

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=8417
mmsh8417

Type :
archives sonores
sound

Description :
L'informateur, en s'appuyant sur un document écrit par sa fille, raconte d'abord l'histoire de sa mère, victime du génocide et marié à son père très tôt dans un orphelinat syrien. Celui-ci vient en France suite au besoin de main d'œuvre. Il habite d'abord le camp Oddo, part ensuite travailler dans les cimenteries d'Ardèche, puis à Décines dans une usine de soie artificielle. L'informateur expose leur vie dans cette commune, où résidaient de nombreux immigrés arméniens : grève à l'usine, construction de la maison, entretien du jardin potager, usage domestique de la langue arménienne, l'école et l'église arménienne, les relations avec les gens de la communauté lors de fêtes champêtres, ou de réunions quotidiennes avec spécialités culinaires, danses et musique traditionnelles. Il aborde ensuite beaucoup de sujets différents comme l'importance des curés et de la foi dans la sauvegarde de la culture arménienne, les partis politiques, le difficile retour en Arménie en 1947 de certains. Il décline son bon parcours scolaire, puis professionnel dans la chimie (apprentissage à Rhône-Poulenc, et professeur de laboratoire). L'informateur évoque les liens conservés avec la communauté arménienne (au sein de laquelle l'entraide est traditionnelle et les relations faciles du fait de parcours semblables), en particulier par le biais de l'attachement à la langue arménienne, sa participation à des manifestations associatives, et son suivi de l'actualité arménienne à l'aide d'abonnements à de nombreux journaux. Il raconte la façon dont son mariage avec une française a été perçu, et le fait qu'il l'ait tenue, ainsi que ses enfants, à l'écart de la culture arménienne. Culture que sa fille a retrouvé en étudiant l'arménien, en faisant un voyage en Arménie, en éditant un ouvrage de poésie arménienne et en s'engageant dans des associations. Il avoue donc n'avoir eu aucun souci de transmission de son arménité, et décrit longuement les problèmes de relations avec son fils, surtout après que celui-ci ait donné un prénom arménien à son enfant. Cela l'amène à exposer clairement son opinion sur ce qu'est " être arménien " (respect de l'aîné), sur les relations avec la communauté (une sorte de grande famille où les mariages endogames lui paraissent un inceste) et à réfléchir à cette identité arménienne, qu'il définit comme personnelle et non transmissible.

Sujet(s) :
enquête
récit de vie
expatriation
orphelin
travail de laboratoire
travail en usine
bilinguisme
attachement à la langue
relation intracommunautaire
identité culturelle
arménien
scolarité
fête champêtre
jardin
mobilier d'église
vie politique
église arménienne
carrière professionnelle
mariage mixte
curé
foi
entraide
sociabilité
industrie chimique
relation adulte-enfant
refus
poésie
militantisme associatif
voyage
commémoration d'un évènement
prénom
Génocide arménien
1924
Front populaire

Date :
2007-10-25

Format :
1 MD
2h 06min

Langue :
français
fre

Couverture :
Barbentane
43°53'55.34''N
4°44'51.87''E

Droits :
Droits cédés par contrat entre les informateurs, Paroles Vives, MMSH et AD13.
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation
Document en ligne et réutilisation non commerciale autorisée

Relation(s) :
Mémoire orale des Arméniens des quartiers de Marseille et des Bouches-du-Rhône

Type :
archives sonores
sound

Source :
2155

Citation

auteur personne morale : Paroles Vives et al., “Témoignage d'un descendant d'immigrés Arméniens sur son refus de transmettre son arménité,” Portail du patrimoine oral, consulté le 27 mai 2022, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/116238.