Témoignage d'une spécialiste de l'histoire arlésienne sur les ateliers SNCF d'Arles

Auteur(s) :
enquêteur : Amellal, Kristel
informateur : Gil, Michèle
commanditaire : Museon Arlaten

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=8978
mmsh8978

Type :
archives sonores
sound

Description :
Issue d'une famille de cheminots depuis son arrière grand-père, l'informatrice raconte son implication dans les ateliers SNCF d'Arles et l'impact de cette entreprise sur la vie arlésienne. Sans avoir travaillé pour la SNCF, elle a participé aux manifestations contre la fermeture des ateliers. Attachée à ce lieu par tradition familiale, elle explique comment les ateliers d'Arles sont ancrés dans le patrimoine et l'histoire de la ville. A l'ouverture des ateliers, les cheminots sont issus pour la plupart des vagues d'immigration italienne, espagnole ou encore de différentes régions de France, les arlésiens n'ayant pas de formation dans le travail du fer. De ce fait, les modes de vie et la configuration de la ville elle-même sont modifiés : de nouveaux quartiers sont construits par et pour les cheminots, le port du costume d'arlésienne commence à disparaître, de nombreuses personnes (10 000 selon l'informatrice) vivent grâce à ces ateliers, Arles devient une ville industrielle et le lieu des Alyscamps, où sont construits les ateliers SNCF, passe d'un lieu paisible à un lieu animé. D'après l'informatrice, l'impact qu'a eu la fermeture des ateliers sur la ville d'Arles dépasse l'aspect économique, car ils représentaient une partie de l'identité arlésienne. De plus, les cheminots formaient une communauté et éprouvaient un fort sentiment d'appartenance à ce groupe. Elle donne l'exemple de l'uniforme spécifique au cheminot qui accentue cette appartenance.

Sujet(s) :
enquête
témoignage thématique
récit de vie
cheminot
atelier
transmission familiale
locomotive
identité collective
migration
chemin de fer
architecture de fer
vêtement traditionnel
évolution des pratiques culturelles
industrie
mutation du paysage
chaudronnerie
métier ancien
conducteur de train
bombardement
guerre
toponymie
mémoire familiale
vie de quartier
sentiment d'appartenance
travailleur immigré
histoire locale
patrimoine architectural
communauté ouvrière
signe social
grève
syndicalisme jaune
maintien des traditions
licenciement
entreprise industrielle
rapport au travail
vêtement de travail
Compagnie des Chemins de fer Paris-Lyon-Méditerranée
SNCF
Blanc, Edmond
Fayard, Jean
Mistral, Frédéric
Ateliers SNCF d'Arles
1981
guerre de 1939-1945
1845
années 1850
1800-1899
1920
1968
années 1900
années 1950

Date :
2007-07-26

Format :
1 MD
2h

Langue :
français
fre

Couverture :
Arles
43°40'35.94''N
4°37'40.09''E

Droits :
Contrat de dépôt et de diffusion signé entre le Museon Arlaten et l'informateur spécifiant les droits de conservation, d'archivage et de diffusion.
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation

Relation(s) :
Témoignages sur les ateliers SNCF d'Arles

Type :
archives sonores
sound

Source :
2853

Citation

enquêteur : Amellal, Kristel, informateur : Gil, Michèle, et commanditaire : Museon Arlaten, “Témoignage d'une spécialiste de l'histoire arlésienne sur les ateliers SNCF d'Arles,” Portail du patrimoine oral, consulté le 21 mai 2022, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/115831.