Témoignage du directeur de l'Office de Tourisme des Saintes-Maries-de-la-Mer sur la Fèsto Vierginenco

Auteur(s) :
enquêteur : Cassé, Corinne
informateur : Fabi, Frédéric
commanditaire : Museon Arlaten

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=9003
mmsh9003

Type :
archives sonores
sound

Description :
Originaire du Vaucluse, l'informateur vit aux Saintes-Maries-de-la-Mer depuis 1996, où il est responsable de l'Office de Tourisme depuis 2004. Il a été surpris par l'engouement très fort de ce village pour les traditions. C'est un aspect qu'il apprécie beaucoup. Il a découvert et assimilé ces traditions en observant et en participant, comme par exemple lors de manades. Il qualifie ces pratiques de traditions "vraies" et rejette le terme de folklore qu'il pense être péjoratif. Son rôle dans le cadre de la Fèsto Vierginenco, en tant que directeur de l'Office de Tourisme, est de faire connaître cette tradition au public et de lui expliquer ce qu'est l'habit traditionnel. Jusqu'à leurs 16 ans, les jeunes filles portent une tenue particulière et un bonnet en guise de coiffe. C'est lors de la Fèsto Vierginenco que les jeunes filles accèdent au ruban, c'est-à-dire à l'âge adulte. Ces costumes, souvent hérités de génération en génération, se portent pour de grandes occasions. L'informateur donne l'exemple d'un mariage auquel il a participé, où les femmes étaient en costume d'arlésienne et les hommes en tenue de gardian. La prise du ruban n'est pas obligatoire pour pouvoir s'habiller en arlésienne, mais une jeune fille née dans une famille traditionnelle ne pourra pas déroger à ce rituel. Le tourisme autour de cette fête est maîtrisé. De plus, il s'agit d'une tradition locale, familiale et personnelle, de culture provençale, qui attire un public de proximité. La Fèsto Vierginenco est essentiellement organisée par la Nation Gardianne. Pour la fête de 2009, 63 jeunes filles vont prendre le ruban.

Sujet(s) :
enquête
témoignage thématique
récit de vie
élection de la Reine d'Arles
vêtement traditionnel
camargue (race chevaline)
taureau
maintien des traditions
folklorisation de la tradition
ruban
règle sociale
transmission familiale
passion
coiffe
rite de passage
élevage des bovins
manade
média
tourisme
protection de l'environnement
évolution des pratiques culturelles
abrivado
comité des fêtes
costume d'Arlésienne
Vicente, Henri
groupe Marquis de Baroncelli
1996

Date :
2009-07-20

Format :
2 fichier num. (WAVE)
Wave (enregistré avec Zoom H4)
43min

Langue :
français
fre

Couverture :
Saintes-Maries-de-la-Mer
43°27'7.68''N
4°25'44.97''E

Droits :
Contrat de dépôt et de diffusion signé entre le Museon Arlaten et l'informateur spécifiant les droits de conservation, d'archivage et de diffusion. L'informateur autorise la diffusion en ligne de l'entretien.
Document en ligne et réutilisation non commerciale autorisée
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation

Relation(s) :
Collection de témoignages autour de la tradition de la Reine d'Arles

Type :
archives sonores
sound

Source :
2169

Citation

enquêteur : Cassé, Corinne, informateur : Fabi, Frédéric, et commanditaire : Museon Arlaten, “Témoignage du directeur de l'Office de Tourisme des Saintes-Maries-de-la-Mer sur la Fèsto Vierginenco,” Portail du patrimoine oral, consulté le 23 mai 2022, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/115805.