Une ancienne habitante de Breil-sur-Roya témoigne à propos de la guerre de 1939-1945 et des conditions de vie dans les casermettes de Turin suite à l'évacuation du village en 1944

Auteur(s) :
commanditaire : MSH de Nice
enquêteur : Vervoort, Morgan
informateur : Rosi-Giacone, Micheline
auteur personne morale : AD06
auteur personne morale : LASMIC

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=9193
mmsh9193

Type :
archives sonores
sound

Description :
L'informatrice est d'origine italienne. Vivant avec sa grand-mère pendant la guerre à Beaulieu, elle se rend en 1944 à Breil-sur-Roya pour les vacances. Le village est alors surpeuplé. A cause de la guerre, l'informatrice, sa mère et sa grand-mère restent bloquées à Breil-sur-Roya et leur maison est réquisitionnée par les allemands. Logées de force dans une étable chez des voisins, les deux femmes et la petite fille rejoignent d'autres réfugiés. Les hôtes, recevant aussi des maquisards français et italiens, l'informatrice alors petite fille, a peur d'être fusillée pour complicité. Elle raconte quelques anecdotes concernant la période qu'elle passe à vivre en se cachant dans cette étable (pas de nouvelles du fronts, pas de médecins). Les conditions de vie étaient difficiles car il fallait se cacher et l'informatrice se souvient de cette période comme d'une période effrayante. Dans les années 1940, les breillois assistent à l'évacuation des moulinois avant d'être eux-mêmes déportés. Lors de ces mouvements de populations (Sospel), certains réfugiés sont victimes de bombardements. En automne, c'est au tour des breillois d'être évacués à pied. Ils sont récupérés par des camions et des trains et sont emmenés vers Turin dans des casernes (25 personnes par chambrée, nourriture sommaire, locaux sales). Les femmes et enfants pouvaient y circuler librement. Seule condition : les hommes sont gardés tous les jours comme otage et s'il y a un problème avec les allemands, les otages sont directement fusillés. Un jour, l'informatrice et sa mère sont abordées par une femme de Turin qui les invite chez elle et les accueille chaleureusement. L'informatrice comprend le sens du mot patriotisme à Turin et elle apprend par la suite que cette femme soutenait également les maquisards. L'informatrice et sa mère font peu après la connaissance d'un soldat qui leur apporte des colis de leur arrière grand-mère et sympathisent avec lui. Cet homme vient leur rendre visite des années plus tard à Beaulieu et leur apprend qu'il était à l'époque, résistant. Cette expérience dans les casermettes de Turin a été très formatrice et l'informatrice se rend compte avec le recul que ce devait être très difficile de savoir tenir sa langue à l'époque.

Sujet(s) :
enquête
témoignage thématique
récit de vie
isolement
rationnement
soldat
condition de vie
maquisard
maquis
organisation de la résistance
histoire locale
représentation de l'histoire
dénonciation
espionnage
déportation
migration
bombardement
information
prise d'otage
relation intercommunautaire
solidarité
identité nationale
entraide
communication
sentiment d'appartenance
patriotisme
idéologie politique
marché noir
contrebande
relation familiale
histoire familiale
SNCF
Fiat
Mussolini, Benito
Kommandantur
Débarquement de Provence
guerre de 1939-1945
15 août
Débarquement allié de Normandie
Armée alliée
Réquisition
guerre de 1914-1918
Résistance
Occupation allemande
années 1940
fascisme italien

Date :
2007-07-03

Format :
2 fichier num.
61min

Langue :
français
fre

Couverture :
Nice
43°42'12.34''N
7°15'58.56''E

Droits :
Contrat signé entre les enquêteurs et l'informateur autorisant l'utilisation et la diffusion de l'entretien.
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation

Relation(s) :
Enquêtes d'histoires orales dans les vallées de la Roya et de la Bevera
Une ancienne breilloise s'exprime à propos des relations entre les différents protagonistes de la guerre

Type :
archives sonores
sound

Source :
3039

Citation

commanditaire : MSH de Nice et al., “Une ancienne habitante de Breil-sur-Roya témoigne à propos de la guerre de 1939-1945 et des conditions de vie dans les casermettes de Turin suite à l'évacuation du village en 1944,” Portail du patrimoine oral, consulté le 21 mai 2022, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/115626.