Souvenirs personnels d’une institutrice née en 1900 en Côte d’Or et son exode dans le Sud

Auteur(s) :
informateur : Salze, Reine
enquêteur : Salze, Laurence

Editeur :
Phonothèque MMSH

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=10747
mmsh10747

Type :
archives sonores
sound

Description :
L’informatrice, née en 1900 est issue d’une famille modeste du département de la Côte d’Or. Elle débute l’entretien comme une histoire qu’elle raconte à sa petite-fille. Elle lui fait le récit de ses souvenirs d’enfance sur un ton mélancolique. Puis elle retrace son parcours à l’Ecole Normale d'Instituteurs et ses traditions. Elle obtient son premier poste avec cinq élèves puis est nommée dans le canton de Pouilly-en-Auxois. Elle habite alors en pension où elle rencontre son futur mari. Elle revient sur leur rencontre, la demande en mariage et leurs noces. A la naissance de son premier enfant, le couple doit déménager suite à une épidémie, pour s’installer à Vonges, où se trouve la grande poudrerie nationale. L’informatrice insiste sur la dangerosité de ce métier et le tempérament des ouvriers bretons. Elle fait un état des loisirs de l’époque : chasse le dimanche, veillées... Durant la période du Front populaire, le syndicat des instituteurs auquel elle appartient est divisé entre communistes et socialistes. Puis son mari est nommé receveur à Beaune en 1935 et an plus tard, il obtient un poste de contrôleur mobile à Dijon. La famille s’agrandit. En 1940, ils sont forcés de fuir, suivant le mouvement de l’exode, en direction Perpignan où se trouve la belle-famille. Sur la route ils rencontrent des imprévus : roue crevée, panne d’essence… Ils parviennent finalement dans le sud où ils sont mal reçus. L’informatrice doit trouver d’urgence un logement pour 10 personnes, en comptant ses propres parents. Lorsqu’ils réussissent à s’installer, elle est nommé directrice de l’école de Port-Vendres. Mais son mari, impliqué dans la Résistance se fait repérer et ils sont chassés du département. Son gendre, lui, est arrêté par la Gestapo mais réussit à se faire libérer. Dans l’intervalle leur appartement a été détruit et ils font un ultime déménagement à Prades, où ils passent 24 ans.

Sujet(s) :
enquête
récit de vie
souvenir d'enfance
enseignant
études scolaires
solidarité ouvrière
syndicat
organisation de la résistance
maquisard
passéisme
Hitler, Adolf
Mussolini, Benito
Pétain, Philippe
Radio Londres
Ecole Normale d'Instituteurs
Front populaire
guerre de 1939-1945
Débâcle

Date :
1983-02

Format :
1 cass.
2h 03min

Langue :
français
fre

Couverture :
Toulon

Droits :
Contrats d'utilisation signés avec les responsables du programme universitaire et avec l'enquêtrice.
Document en ligne et réutilisation non commerciale autorisée

Relation(s) :
Celles qui n'ont pas écrit

Type :
archives sonores
sound

Source :
4747

Citation

informateur : Salze, Reine et enquêteur : Salze, Laurence, “Souvenirs personnels d’une institutrice née en 1900 en Côte d’Or et son exode dans le Sud,” Portail du patrimoine oral, consulté le 3 février 2023, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/120166.