Témoignage d'un ancien employé de la société Ricard de Marseille, en poste de 1960 à 2004, à propos de l'évolution de l'entreprise et du lien avec le quartier de Sainte-Marthe

Auteur(s) :
commanditaire : AD 13
auteur personne morale : Paroles Vives
informateur : Tirroloni, Jean-Claude
informateur :

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=12114
mmsh12114

Type :
archives sonores
Sound

Description :
L'informateur explique que la fermeture du centre d'élaboration à Sainte-Marthe n'a pas eu de grandes répercussions dans le quartier. Il évoque aussi les différents projets de déménager le siège social vers le centre-ville mais ceux-ci ont toujours échoués en raison du nombre important d'employés qui vivaient dans les quartiers nord ou à proximité. Suite à cette fermeture, tous les employés de l'usine ont été reclassés dans les bureaux, hormis les deux personnes de la fabrication qui ont dû partir à la nouvelle usine de Bessan. Il témoigne de l'odeur d'anis qui a disparu dans le quartier et parle de la fierté des habitants de Sainte-Marthe que l'usine soit sur ce territoire (1 min). L'informateur renseigne à présent sur son engagement auprès du syndicat indépendant de chez Ricard et atteste du dialogue existant (8 min). Il a connu huit présidents et parle d'une certaine continuité à chaque changement de présidence. Il souligne alors la bonne reprise de l'entreprise après Paul Ricard (11 min). Les innovations sont ensuite abordées avec notamment l'arrivée de l'informatique en 1964 (13 min). L'informateur évoque aussi les adaptations qu'a du faire la société Ricard pour répondre à la législation. Lorsque la loi Evin a imposé la mise en place de messages de prévention dans les campagnes publicitaires, des personnes ont été employées pour le marketing, qui a pris la suite du service de la propagande générale en le modernisant (16 min). L'informateur aborde à présent la fusion Pernod Ricard en 1975. Elle a été bénéfique car elle a permis d'acquérir de nouveaux produits et de se placer au deuxième rang mondial. Il pense que la société Ricard n'existerait plus s'il n'y avait pas eu la création de ce groupe et il raconte les changements que cela a occasionnés pour l'entreprise (21 min). Il témoigne d'un sentiment de fierté partagé entre tous les employés du groupe et de leur intérêt à connaître l'histoire de l'entreprise afin de faire perdurer le message Ricard. Il raconte aussi qu'au moment de l'embauche, l'employé rentre dans une pépinière dans laquelle il est formé et où lui sont expliquées les valeurs Ricard (25 min). L'informateur parle de la proximité de la société avec ses employés, qui se ressent également dans leurs relations entre eux. Il relate aussi que dans les années 60, un ramassage du personnel avec deux cars était mis en place par la société Ricard (30 min). L'entretien s'oriente ensuite sur le cercle philharmonique de Sainte-Marthe situé à côté du siège de la société. Il évoque le lien entre ce cercle et Ricard et pense que les deux sont indissociables car de nombreux employés en sont membres. Il décrit aussi le magasin d'exposition qu'il y avait en face du cercle (33 min). Il aborde à nouveau son évolution de carrière qui a été permise par la politique de l'entreprise, qui a toujours valorisé les employés qui avaient de l'ambition (43 min).

Sujet(s) :
enquête
témoignage thématique
relation de travail
évolution du métier
carrière professionnelle
croissance de l'entreprise
attachement au travail
alcool
progrès
syndicat
transmission d'entreprise
culture d'entreprise
Ricard, Paul
années 1960
années 1970

Date :
2016-02-04

Format :
1 carte SD, 44khz/16bits
45 min

Langue :
français
fre

Couverture :
Marseille

Droits :
Signature d'un contrat avec l'informateur et d'une convention entre les AD13, Paroles Vives, et la MMSH spécifiant les droits d'utilisation pour tous les partis.
Consultable sur autorisation

Relation(s) :
Une histoire sociale du territoire à travers les mémoires orales des industries à Marseille

Type :
archives sonores
Sound

Source :
5182

Citation

commanditaire : AD 13 et al., “Témoignage d'un ancien employé de la société Ricard de Marseille, en poste de 1960 à 2004, à propos de l'évolution de l'entreprise et du lien avec le quartier de Sainte-Marthe,” Portail du patrimoine oral, consulté le 14 août 2020, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/120165.