Témoignage d'un ancien ouvrier soudeur/ajusteur au sein de l'entreprise de construction ferroviaire Coder à Marseille, qui débute sa carrière dans l'entreprise en 1969 et la termine en 1971, à propos de son évolution de carrière et de l'histoire de l'entreprise

Auteur(s) :
commanditaire : AD 13
auteur personne morale : Paroles Vives
enquêteur : Maniaval, Elodie
informateur : Nguyen Tan Gioang, Bonnard

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=12007
mmsh12007

Type :
archives sonores
Sound

Description :
L'informateur, âgé de 79 ans, est né dans le sud du Vietnam et est arrivé à Marseille en 1962 après son service militaire en Algérie. Une fois en France, il fait une formation dans la métallurgie et en 1969 rentre chez Coder (2 min) où il restera pendant un an et demi jusqu’à la fermeture de l’entreprise. Il y a occupé plusieurs postes (4 min) et durant sa formation, a appris le soudage, le tournage, le fraisage, l'ajustage. Rentré comme simple ouvrier, il est passé ouvrier professionnel première catégorie (OP1) au bout de six mois, puis OP2, avant la fermeture de l'usine (7min). La transmission des savoir-faire par les plus anciens est évoquée (9 min) ainsi que les divers types de productions (14 min). L’informateur explique les différentes matières qu'il soudait et les savoir-faire associés selon la matière utilisée, les techniques à employer, les difficultés rencontrées (16 min, 38 min). Son évolution professionnelle lui a permis d’être affecté à la production de pièces de précision après avoir été formé systématiquement en binôme avec un ancien (25 min, 41 min). Il parle ensuite des échanges entre les ouvriers et de l'entraide qui existait afin de finir les pièces pour assurer le rendement (30 min), ainsi que des conditions de travail, des horaires (53 min) et de la bonne ambiance qui régnait dans l'atelier avant la reprise par le groupe Titan (56 min). Il parle alors du contexte de l'entreprise au moment du changement de direction et donne son avis sur les syndicats, les grèves (58 min). L'histoire et l'évolution de Coder sont décrites : fabrication de charrettes, puis de wagons et avant sa fermeture, de yachts et de ponts (01 h 03 min). Il parle des jardins ouvriers Coder et comment il y a eu accès lorsqu'il est entré dans l'entreprise (01 h 07 min). Il aborde ensuite la politique sociale : les chalets Coder, construits pour loger les ouvriers maghrébins et attirer la main d'œuvre étrangère, le château d'eau mis en place pour l'accès à l'eau potable (1 h 11 min), le stade Coder où Darty a été construit aujourd'hui (1 h 15 min). La politique de rentabilité mise en place par le groupe Titan lorsqu'il a racheté Coder a imposé de nombreux changements (1 h 32 min). Il parle de la fierté de son travail, du plaisir de travailler en étant content du travail réalisé (1 h 35 min). Il revient sur sa formation, la découverte de son métier : le soudage, l'ajustage (1 h 39 min). L'informateur termine en évoquant la réputation de Coder pour la ville de Marseille (1 h 45 min) et parle du lien qu'il entretient encore aujourd'hui avec les derniers ouvriers Coder qui ont une parcelle aux jardins ouvriers Coder (1 h 49 min).

Sujet(s) :
enquête
témoignage thématique
transmission d'un savoir
évolution du métier
histoire de l'entreprise
relation de travail
solidarité ouvrière
carrière professionnelle
apprentissage
relation jeunesse-vieillesse
grève
transmission d'entreprise
condition de travail
paternalisme d'entreprise
attachement au travail
Coder
années 1960

Date :
2015-04-23

Format :
1 carte SD, 44khz/16bits
1h 54min

Langue :
français
fre

Couverture :
Marseille

Droits :
Signature d'un contrat avec l'informateur et d'une convention entre les AD13, Paroles Vives, et la MMSH spécifiant les droits d'utilisation pour tous les partis.
Document en ligne et réutilisation non commerciale autorisée

Relation(s) :
Une histoire sociale du territoire à travers les mémoires orales des industries à Marseille

Type :
archives sonores
Sound

Source :
5133

Citation

commanditaire : AD 13 et al., “Témoignage d'un ancien ouvrier soudeur/ajusteur au sein de l'entreprise de construction ferroviaire Coder à Marseille, qui débute sa carrière dans l'entreprise en 1969 et la termine en 1971, à propos de son évolution de carrière et de l'histoire de l'entreprise,” Portail du patrimoine oral, consulté le 27 janvier 2020, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/120002.