Témoignage d'une ancienne ouvrière à l'entreprise de pâtes Rivoire & Carret, à Marseille, où elle a travaillé pendant 30 ans à partir de 1972, à propos des différents postes qu'elle a occupés et des grèves auxquelles elle a participées

Auteur(s) :
commanditaire : AD 13
auteur personne morale : Paroles Vives
enquêteur : Maniaval, Elodie
informateur : Rignac, Jocelyne

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=12005
mmsh12005

Type :
archives sonores
Sound

Description :
L'informatrice âgée de 62 ans, est rentrée chez Rivoire & Carret en 1972 et y a travaillé pendant 30 ans. Elle est née et habite la cité Michelis, située juste au dessus de l'usine. Elle a fait ses débuts au service paquetage en conditionnant les conserves de sauce tomate (2 min). Elle a ensuite emballé les paquets de pâtes à la main jusqu'à l'arrivée des premières machines, les fardeleuses, qui pliaient les paquets. Elle raconte qu'elle aimait regarder la machine fonctionner, voir sa mécanique (5 min, 10 min). Elle parle ensuite de la robotisation de l'atelier avec le début des palettiseurs en 1975 (6 min). Après le paquetage, l'informatrice a occupé le poste de cariste pendant la plus grande partie de sa carrière. Elle a souhaité être formée à ce poste pour avoir plus d'autonomie (7 min). Elle énumère toutes les machines sur lesquelles elle a travaillé et explique leurs fonctions (13 min). Après avoir été cariste, elle a travaillé en tant que machiniste pendant quelques années avant de partir à la retraite (15 min). Elle raconte l'intérêt pour elle de connaître le processus, de la fabrication au paquetage, et parle ensuite de la beauté du spaghetti, de son envie d'assister au procédé de fabrication (17 min). Elle explique l'attachement à bien faire son travail, de l'importance d'être consciencieux, d'aimer ce que l'on fait (25 min). Elle raconte ensuite plusieurs épisodes de grèves auxquels elle a participé : celles faites en soutien aux fermetures des autres usines comme Danone, le lancement des grèves chez Rivoire et Carret. Elle a été syndiquée et même déléguée syndicale (29 min). Elle évoque les différentes revendications lors des grèves et les directions qu'elle a connues (32 min). Lors des grèves, la majorité des femmes du paquetage faisaient grève, surtout les anciennes. Il pouvait y avoir de grandes tensions avec les chefs (37 min). La politique sociale de l'entreprise est ensuite abordée : l'ouverture de comptes en banque, le crédit pour l'amélioration de l'habitat (42 min). Un des moments forts de l'entreprise a été l'arrivée du palettiseur en 1972, ce qui a eu pour conséquence le non remplacement des personnes qui partaient à la retraite (44 min). La grève de 1982, qui a duré un mois, a été marquante pour elle. Beaucoup d'usines de la vallée de l'Huveaune fermaient, et, avec d'autres salariés de Rivoire et Carret, ils ont tenu des piquets de grève par solidarité (48 min). Elle explique alors les répercussions qu'il y a eu dans la vallée de l'Huveaune suite à la fermeture des usines (54 min). L'informatrice raconte ensuite le « lien du cœur » qu'elle entretient envers l'entreprise Rivoire et Carret, pour qui elle a travaillé un quart de sa vie (57 min). Elle parle aussi des liens affectifs qui se sont créés avec certains employés de l'usine et de la rencontre avec son mari, comme pour beaucoup de couples qui se sont formés chez Rivoire & Carret (01 h 03 min).

Sujet(s) :
enquête
témoignage thématique
transmission d'un savoir
évolution du métier
passion du métier
relation de travail
conflit social
pâte
syndicalisme
solidarité ouvrière
attachement au travail
relation maître-serviteur
travail des femmes
travail en usine
apprentissage
années 1980
années 1970

Date :
2015-05-21

Format :
1 carte SD, 44khz/16bits
1h 05min

Langue :
français
fre

Couverture :
Marseille

Droits :
Signature d'un contrat avec l'informateur et d'une convention entre les AD13, Paroles Vives, et la MMSH spécifiant les droits d'utilisation pour tous les partis.
Document en ligne et réutilisation non commerciale autorisée

Relation(s) :
Une histoire sociale du territoire à travers les mémoires orales des industries à Marseille

Type :
archives sonores
Sound

Source :
5139

Citation

commanditaire : AD 13 et al., “Témoignage d'une ancienne ouvrière à l'entreprise de pâtes Rivoire & Carret, à Marseille, où elle a travaillé pendant 30 ans à partir de 1972, à propos des différents postes qu'elle a occupés et des grèves auxquelles elle a participées,” Portail du patrimoine oral, consulté le 27 janvier 2020, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/120001.