Enregistrement par Michel Seurat du discours de Khalil Akkawi lors d’une manifestation à Tripoli (Liban) le 8 février 1985

Auteur(s) :
enquêteur : Seurat, Michel (1947-1986)
interv. : Akkawi, Khalil (1955-1986)

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=12280
mmsh12280

Type :
archives sonores
Sound

Description :
arabe littéraire
Michel Seurat enregistre le discours de Khalil Akkawi, dirigeant du mouvement de la “Résistance populaire”, lors de la manifestation du 8 février 1985 à Tripoli. L’homme, qui parle au nom de la “Umma” (communauté des Musulmans), commence son discours par une série d’invocations et de professions de foi. Il dénonce ensuite l’action des oppresseurs qui cherchent à subjuguer les Musulmans. Selon lui, ces oppresseurs utilisent des armes américaines et israéliennes pour faire faire taire la voix de la vérité, pour réduire l’Islam et les Musulmans au silence. Ces derniers refusent malgré tout de s’incliner devant l’Amérique et devant Israël. Il dénonce aussi le rôle des Maronites dans la politique de famine qui vise à mettre les Musulmans à genoux. Mais, d’après l’orateur, les Musulmans ne sont pas prêts de se laisser abattre. Il est sûr que l’Islam est la solution à leurs problème. D’où la nécessité, dans leur lutte, de s’appuyer non pas sur un parti ou sur un chef particulier, mais sur un mouvement puissant, massif. En effet, Akkawi rappelle le fait que les Musulmans ne se trouvent pas uniquement au Liban ; il évoque à cet égard les souffrances des autres Musulmans en Syrie, en Irak et en Egypte. Pour cette raison, il insiste sur la nécessité pour les Musulmans de ne pas se diviser, de rejeter le sectarisme au sein-même de l’Islam, et de s’en remettre à Dieu. Il dénonce un complot qui vise à la hausse des prix (à Tripoli) et invite tous les Musulmans à les aider à s’approvisionner en nourriture. Il réitère leur opposition massive à la partie adverse, qu’il considère responsable de la guerre qui sévit dans le pays. Il invite les Musulmans à ne pas plier et à “poser le doigt sur la gâchette” pour faire triompher le droit et la raison (“al-haqq”).

Sujet(s) :
enquête
parole publique
sectarisme
relation religieux-politique
discours religieux
guerre civile
Akkawi, Khalil (1955-1986)
guerre civile libanaise (1975-1990)

Date :
1985-02-05

Format :
1 micro cass.
17min

Langue :
arabe
ara

Couverture :
Tripoli (Liban)

Droits :
Consultable sur autorisation

Relation(s) :
Enquêtes de terrain par Michel Seurat : enregistrements de manifestations et d’entretiens réalisés au Liban et en Syrie entre 1981 et 1985

Type :
archives sonores
Sound

Source :
3243

Citation

enquêteur : Seurat, Michel (1947-1986) et interv. : Akkawi, Khalil (1955-1986), “Enregistrement par Michel Seurat du discours de Khalil Akkawi lors d’une manifestation à Tripoli (Liban) le 8 février 1985,” Portail du patrimoine oral, consulté le 22 janvier 2020, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/121398.