L'évolution de l'IFEAD depuis la fin années 1960 à travers le regard d'un chercheur historien et arabisant

Auteur(s) :
informateur : Pascual, Jean-Paul
enquêteur : Siino, François
enquêteur : Ginouvès, Véronique

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=10138
mmsh10138

Type :
archives sonores
sound

Description :
Evocation de Index schématique du Ta'rih Bagdad' d'Ali Khaib al-Baghdadi. Il est fait plusieurs fois références à des mots ou expressions arabes dont le verbe muzahara (manifester).
C’est à l’issue de ses études en arabe, en histoire et en anthropologie que Jean-Paul Pascual obtient une bourse qui va lui permettre, en 1969, de poursuivre sa formation à l’IFEAD. L’Institut, alors sous la direction d’André Raymond, est un véritable carrefour pour la communauté scientifique, tant syrienne qu’internationale. Doctorant, Jean-Paul Pascual trouve donc à Damas un lieu propice à la poursuite de son étude de la langue, mais aussi un milieu scientifique stimulant qui l’aidera à redéfinir ses propres activités de recherche et à s’orienter vers l’étude des archives. Après ce séjour de deux années et un service militaire où il sera également amené à pratiquer l’arabe en tant qu’enseignant et interprète, Jean-Paul Pascual obtient en 1972 un poste à l’Ecole des lettres de Beyrouth en tant que chargé de cours en sociologie et en histoire jusqu’en 1975. Alors qu’éclate la guerre du Liban, il est recruté par l’IFEAD en tant que secrétaire scientifique, fonction qu’il assurera jusqu’en 1987. C’est au cours de cette période qu’il est chargé, avec Sarab Atassi d’organiser, en liaison avec les autorités syriennes, le projet de constitution d’une documentation photographique et topographique sur le Vieux Damas. Bien que, par la suite, Jean-Paul Pascual retourne en France pour poursuivre ses recherches à l’Iremam (Aix-en-Provence), il continuera d’entretenir des rapports réguliers avec l’IFEAD et, plus tard, l’Ifpo où il se rendra à plusieurs reprises pour participer à des fouilles archéologiques sur différents sites du Proche-Orient. On trouvera non seulement dans cet entretien le récit riche du parcours d’un chercheur historien et arabisant, spécialiste du Proche-Orient ottoman, mais également un témoignage précieux sur les évolutions de l’Institut, de la fin des années 1960 à la première décennie du 21° siècle. En effet, son écoute éclaire l'organisation interne de l'Institut, les relations avec la société et la communauté scientifique locale et le rôle des différents directeurs au fil des ans. Jean-Paul Pascual évoque également à plusieurs reprises les événements politiques qui ont agité le Liban et la Syrie durant sa présence au Proche-Orient : l’occasion de rappeler que le travail de recherche ne s'effectue jamais hors de tout contexte politique.

Sujet(s) :
enquête
témoignage thématique
récit de vie
arabe
arabe dialectal
fouille archéologique
attachement à la langue
organisation du travail
institution scientifique
hammam
patrimoine architectural
archives scientifiques
histoire urbaine
chercheur
historien
histoire
Atassi, Sarab
Atelier du Vieux Damas
Balnéorient
Bianquis, Thierry (1935-...)
CERMOC
DGAMS
IFAPO
IFEAD
IFPO
IREMAM
IRHT
OIB
Raymond, André (1925-2011)
Seurat, Michel (1947-1986)
guerre du Liban
Onomasticon Arabicum
Pascual, Jean Paul - Index schématique du Ta'rih Bagdad

Date :
2011-01-21

Format :
2 fichier num.
3h49min

Langue :
français
fre

Couverture :
Pertuis
43°41'43.28"N
5°30'17.51"E

Droits :
Contrat de diffusion et de consultation en cours de signature avec l'informateur.
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation

Relation(s) :
Les archives de la recherche de l'Institut français du Proche-Orient

Type :
archives sonores
sound

Source :
4040

Citation

informateur : Pascual, Jean-Paul, enquêteur : Siino, François, et enquêteur : Ginouvès, Véronique, “L'évolution de l'IFEAD depuis la fin années 1960 à travers le regard d'un chercheur historien et arabisant,” Portail du patrimoine oral, consulté le 18 février 2020, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/120017.