Témoignage d'un ancien chef d'équipe chauffeur de chaudière à l'entreprise Nestlé de Marseille, en poste de 1952 à 1982, à propos de sa carrière professionnelle et de l'évolution du métier

Auteur(s) :
commanditaire : AD 13
auteur personne morale : Paroles Vives
enquêteur : Maniaval, Elodie
informateur : Benoît, Yves
informateur : Benoît, Micheline

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=12109
mmsh12109

Type :
archives sonores
Sound

Description :
L'informateur est né en 1925 à Meyrargues. Il travaille dans l'entreprise Nestlé de 1952 à 1982 en tant que chauffeur de chaudière, poste qu'il avait déjà exercé dans une usine à Meyrargues (1 min). Il explique en quoi consiste ce travail qu'il a appris sur le tas. Les chaudières servaient à chauffer l'usine et à faire de la vapeur d'eau pour les process de fabrication du café soluble et du chocolat. Elles fonctionnaient principalement au charbon jusqu'à ce que le mazout arrive et le marc de café servait également de combustible (4 min). L'informateur découvre chez Nestlé des machines plus perfectionnées. Il évoque la pouzzolane, une pierre volcanique qui se trouvait dans la structure de la chaudière. Il en vient à expliquer comment est constituée une chaudière et parle du système des pressions et des pompes (8 min, 31 min). Il aborde ses horaires de travail en quarts et la pénibilité de travailler avec le marc de café (17 min, 1 h 43 min). La vapeur d'eau était principalement utilisée pour le process du Nescafé, il en détaille son circuit (23 min). L'informateur raconte les améliorations qu'il a connues dans son travail, notamment au niveau de la surveillance de la chaudière. Avec l'utilisation du mazout, son travail est devenu moins physique et s'est résumé à de la surveillance (29 min). Il explique à présent la disposition des bâtiments de l'usine et situe le carré de la chaufferie d'où partaient les tuyaux qui passaient dans un canal souterrain (36 min). Il y avait trois équipes pour chaque quart, il détaille les différents postes de son équipe et parle de la bonne ambiance entre les employés (41 min). L'informateur aborde son évolution de carrière. Dans les années 60, il est désigné chef d'équipe et part en 1979 à Abidjan en Côte d'Ivoire pour effectuer une mission de 14 mois (46 min). Il relate cette expérience qui l'a amené à former le personnel de cette usine (53 min). Il revient ensuite sur l'amélioration des conditions de travail dans l'usine de Saint-Menet et explique que travailler dans le contexte actuel lui serait plus difficile. Il renseigne maintenant sur la politique sociale de l'entreprise en détaillant les différentes primes, la mise en place de la coopérative Nestlé, les colonies de vacances, le trousseau de naissance (1 h 11 min). L'informateur s'exprime sur les relations qu'il entretenait avec les nombreux directeurs qu'il a connus (1 h 20 min). Il raconte avoir coupé les liens avec l'usine une fois retraité mais garde des contacts avec d’anciens employés. Il se souvient alors de l'équipe de football Nestlé (1 h 24 min). La fermeture de l'usine est abordée et l'informateur parle de la désindustrialisation de la vallée de l'Huveaune. Il évoque la grève de Mai 68 (1 h 29 min). Il parle de l'attachement qu'il a eu pour son métier car il lui a permis de faire vivre sa famille, comme beaucoup d'habitants de Saint-Menet. Les femmes du quartier étaient nombreuses à travailler au conditionnement (1 h 33 min). Il se souvient du dynamisme du territoire grâce à la présence considérable des usines et parle aussi du bruit et de l'odeur qui se dégageaient de l'usine Nestlé. Le marc de café était également vidé dans la colline dans le quartier de la Barasse (1 h 37 min). Pour finir, il revient sur les changements bénéfiques qu'il a connus dans son travail et sur l'image qu'il garde de l'entreprise, notamment les bonnes relations sociales entre les employés (1 h 44 min).

Sujet(s) :
enquête
témoignage thématique
carrière professionnelle
relation maître-serviteur
relation de travail
évolution du métier
progrès
attachement au travail
condition de travail
solidarité ouvrière
transmission d'un savoir
travail en usine
division sexuelle du travail
apprentissage
grève
café
années 1980
années 1960
années 1970
mai 1968

Date :
2016-01-20

Format :
1 carte SD, 44khz/16bits
1h 51min

Langue :
français
fre

Couverture :
Marseille

Droits :
Signature d'un contrat avec l'informateur et d'une convention entre les AD13, Paroles Vives, et la MMSH spécifiant les droits d'utilisation pour tous les partis.
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation

Relation(s) :
Une histoire sociale du territoire à travers les mémoires orales des industries à Marseille

Type :
archives sonores
Sound

Source :
5172

Citation

commanditaire : AD 13 et al., “Témoignage d'un ancien chef d'équipe chauffeur de chaudière à l'entreprise Nestlé de Marseille, en poste de 1952 à 1982, à propos de sa carrière professionnelle et de l'évolution du métier,” Portail du patrimoine oral, consulté le 27 janvier 2020, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/120013.