Témoignage d'une ancienne secrétaire des chantiers navals de La Seyne-sur-Mer sur la solidarité au sein de l'entreprise

Auteur(s) :
enquêteur : Guglielmi, Elsa
informateur : Bacchis, Anne-Marie
commanditaire : Histoire et patrimoine seynois

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=9472
mmsh9472

Type :
archives sonores
sound

Description :
L'informatrice a travaillé au Comité d'Entreprise des chantiers navals de La Seyne-sur-Mer de 1974 à 1989. Elle s'occupait du secrétariat et elle se remémore cette période avec beaucoup d'émotion. Elle détaille ensuite le Comité d'Entreprise (rôle économique, élus, loisirs). Elle a connu le Livre Blanc du projet de l'Europe pour la fermeture des chantiers et elle date le début des luttes contre cette décision à 1966. Les chantiers navals proposaient une importante diversité du travail (bateaux, escaliers roulants, off-shore) et ce nombre d'emplois avait considérablement développé la ville de La Seyne-sur-Mer. Il y avait également des actions sociales et des avantages sociaux (vacances, commission de l'enfance, médiathèque, coopérative, pharmacie mutualiste) liés aux chantiers navals et une forte solidarité régnait au sein de l'entreprise. L'informatrice raconte certaines luttes de la CGT et comment se passaient les mouvements de luttes aux chantiers. Elle parle ensuite des salaires, de la fraternité et des horaires de travail dans l'entreprise. Après avoir expliqué son choix d'avoir travaillé aux chantiers navals, elle affirme ne pas le regretter. Elle évoque ensuite les lancements des bateaux, les relations cordiales entre la direction et les délégués syndicaux, et la Commission d'Hygiène et de Sécurité (CHS). Elle revient également sur la CGT et parle des archives des chantiers navals. Les budgets du Comité d'Entreprise ont été limités au fur et à mesure et elle a été la dernière à partir pour fermer les chantiers. A la fin de l'entretien, l'informatrice parle de la prime de départ destinée aux ouvriers lors de la fermeture des chantiers navals et elle exprime sa fierté d'avoir travaillé au sein de cette entreprise qu'elle considère comme une grande famille.

Sujet(s) :
enquête
récit de vie
témoignage thématique
chantier naval
carrière professionnelle
bateau
entreprise en difficulté
solidarité
comité d'entreprise
passéisme
syndicalisme
grève
amitié
sécurité au travail
relation de travail
communauté ouvrière
cessation d'activité
attachement au travail
travail de bureau
travail des femmes
sentiment d'appartenance
1966
années 1970
années 1980

Date :
2007-06-25

Format :
fichier numérique au format WAVE
44,1 khz - 16 bits
40min

Langue :
français
fre

Couverture :
La-Seyne-sur-Mer
43° 5'40.08''N
5°52'58.30''E

Droits :
Contrat d'utilisation signé entre l'enquêteur et l'informateur spécifiant les droits de conservation, d'archivage et de diffusion mis en oeuvre par l'association Histoire et patrimoine seynois (copie à la phonothèque).
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation

Relation(s) :
Archives sonores autour des femmes et des chantiers de La Seyne-sur-Mer

Type :
archives sonores
sound

Source :
3295

Citation

enquêteur : Guglielmi, Elsa, informateur : Bacchis, Anne-Marie, et commanditaire : Histoire et patrimoine seynois, “Témoignage d'une ancienne secrétaire des chantiers navals de La Seyne-sur-Mer sur la solidarité au sein de l'entreprise,” Portail du patrimoine oral, consulté le 12 août 2020, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/116960.