Témoignage d'une femme de ménage immigrée algérienne née dans les années 1950 et épouse d'un ouvrier intérimaire des chantiers navals de La Seyne-sur-Mer

Auteur(s) :
enquêteur : Papillon, Bat Sheva
informateur : 1165
commanditaire : Histoire et patrimoine seynois

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=9475
mmsh9475

Type :
archives sonores
sound

Description :
L'informatrice, femme de ménage à l'APEA d'origine algérienne, est arrivée en France en 1980. Son mari a travaillé en intérim aux chantiers navals de La Seyne-sur-Mer jusqu'à la fermeture de l'entreprise en 1988, puis il a été intérimaire à Marseille. Par la suite, il a eu des problèmes de santé dûs à l'amiante et il est à la retraite depuis 2002. L'informatrice parle de sa famille et explique comment et pourquoi elle est venue en France. Tous ses enfants son nés à La Seyne-sur-Mer. Elle raconte les difficultés pour se loger et son refus de s'installer à la cité Berthe. Elle parle également de sa vie quotidienne avec ses enfants et son mari, de son apprentissage et de son utilisation de la langue française, des problèmes de santé de son époux à cause des chantiers navals et de la charge de travail qu'il avait. L'informatrice explique les différences entre le travail d'intérim de son mari et celui d'employé des chantiers navals. Elle travaille dans une entreprise de nettoyage depuis 1999 pour compléter la retraite de son époux. L'informatrice parle du travail de son mari après la fermeture des chantiers navals de La Seyne-sur-Mer, des difficultés financières qu'ils connaissent et du travail de ses enfants. Elle explique comment et où elle a trouvé du travail, et elle insiste sur l'importance de savoir lire et écrire. Elle raconte également comment se passe sa vie quotidienne avec son mari à la retraite et elle qui travaille. L'informatrice exprime son point-de-vue quant aux changements de la ville de La Seyne-sur-Mer depuis la fermeture des chantiers navals, notamment la montée du racisme. Elle conclue par son regret de ne pas voir sa famille restée en Algérie et l'impossibilité d'y retourner au risque de ne plus voir ses enfants qui vivent en France.

Sujet(s) :
enquête
récit de vie
témoignage thématique
chantier naval
carrière professionnelle
entreprise en difficulté
relation de travail
migration maghrébine
amiante
aide au logement
condition de travail
apprentissage de la langue
grève
vie politique
Aide Personnalisée au Logement
racisme
cessation d'activité
histoire familiale
retour
maladie professionnelle
souvenir du pays d'origine
sentiment d'appartenance
APEA
Parti Communiste Français
années 1970
années 1980
années 2000
1959
guerre de 1939-1945
années 1960

Date :
2001-12-13

Format :
44,1 khz - 16 bits
fichier numérique au format WAVE
39min

Langue :
français
fre

Couverture :
La-Seyne-sur-Mer
43° 5'40.08''N
5°52'58.30''E

Droits :
Contrat d'utilisation signé entre l'enquêteur et l'informateur spécifiant les droits de conservation, d'archivage et de diffusion mis en oeuvre par l'association Histoire et patrimoine seynois (copie à la phonothèque).
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation

Relation(s) :
Archives sonores autour des femmes et des chantiers de La Seyne-sur-Mer

Type :
archives sonores
sound

Source :
3298

Citation

enquêteur : Papillon, Bat Sheva, informateur : 1165, et commanditaire : Histoire et patrimoine seynois, “Témoignage d'une femme de ménage immigrée algérienne née dans les années 1950 et épouse d'un ouvrier intérimaire des chantiers navals de La Seyne-sur-Mer,” Portail du patrimoine oral, consulté le 22 janvier 2020, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/116951.