Un ancien engagé de la marine française de Breil (Alpes-Maritimes) raconte la guerre de 1939-1945

Auteur(s) :
commanditaire : MSH de Nice
enquêteur : Klingbeil, Emmanuel
informateur : Jourde, Michel
auteur personne morale : AD06
auteur personne morale : LASMIC

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=9112
mmsh9112

Type :
archives sonores
sound

Description :
Orphelin de mère très jeune, l'informateur passe son enfance à Cannes et décide à 15 ans et demi de s'engager dans la marine française pour 7 ans comme apprenti mécanicien. Il a vécu le sabordage de Toulon pendant lequel le bateau a été coulé à quai sur ordre de ses supérieurs. Craignant d'être envoyé en Allemagne en raison de ses compétences techniques, l'informateur est finalement démobilisé après 10 jours de détention et s'installe à Breil en 1942 où il rejoint son oncle et sa tante. C'est à cette époque que 60 maquisards sont retenus à la caserne en instance de jugement par le tribunal militaire. A la fuite des italiens, des prisonniers sont libérés et on lui propose de les cacher dans les environs de Breil. L'informateur se souvient également de l'automne 1943 pendant lequel il a caché une famille juive jusqu'à l'évacuation du village. En décembre 1943, certains breillois décident de passer les lignes grâce à des passeurs de la Berghe mais, bloqués par la neige, ils perdent 5 personnes pendant le voyage et doivent revenir à Fontan. Avec le débarquement de Provence, Sospel est transformé en camp de soins : un hôpital militaire est improvisé dans un restaurant pour soigner les blessés de guerre. A cette époque, l'informateur vit chez son oncle à la Maglia où il participe aux tâches quotidiennes (culture maraichère, élevage, production d'huile d'olive). Après la libération en mai 1945, les villageois sont évacués vers Nice et l'informateur, de retour à Breil pendant l'été 1945, est embauché à la SNCF jusqu'en 1946, date de son mariage. Il ouvre alors un commerce d'alimentation avec sa femme et s'installe définitivement à Breil. L'informateur évoque enfin différents souvenirs à propos du mode de vie des villageois à l'époque (période d'après-guerre, vie religieuse, vie agricole, mode de ravitaillement) et des fêtes de village (fête de la Sacada).

Sujet(s) :
enquête
récit de vie
témoignage thématique
histoire familiale
marine de guerre
service militaire
apprenti mécanicien
bombardement
maquisard
prisonnier de guerre
tribunal militaire
pillage
ravitaillement
armée
organisation de la résistance
idéologie politique
hôpital
vie à la ferme
mine terrestre
chemin de fer
maintien de la langue régionale
relation père-enfant
fête villageoise
fête patronale
fête à caractère historique
procession
déportation
gendarmerie
bal
costume de fête
perte de la langue régionale
cheminot
frontière
commerce alimentaire
vie religieuse
coopérative agricole
travail agricole
huile d'olive
moulin à huile
nazisme
Compagnie des Chemins de fer Paris-Lyon-Méditerranée
armée française
Mussolini, Benito
Schutzstaffel
années 1940
guerre de 1939-1945
1940
Sabordage de la flotte à Toulon
1942
Occupation italienne
Occupation allemande
Résistance
Débarquement de Provence
1944-1945
Débâcle
années 1930
années 1950
Mobilisation militaire
1945
1945-1950
fascisme italien
camp de concentration

Date :
2006-07-24

Format :
1 fichier num.
1h 2min

Langue :
français
fre

Couverture :
Breil-sur-Roya
43°56'16.86''N
7°30'49.46''E

Droits :
Contrat signé avec l'enquêteur et l'informateur autorisant la diffusion de l'entretien.
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation

Relation(s) :
Enquêtes d'histoires orales dans les vallées de la Roya et de la Bevera

Type :
archives sonores
sound

Source :
2956

Citation

commanditaire : MSH de Nice et al., “Un ancien engagé de la marine française de Breil (Alpes-Maritimes) raconte la guerre de 1939-1945,” Portail du patrimoine oral, consulté le 18 janvier 2022, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/115724.