Témoignage d'un ancien cheminot, tourneur aux ateliers SNCF d'Arles, sur sa carrière professionnelle débutée en Algérie et terminée en France

Auteur(s) :
enquêteur : Amellal, Kristel
informateur : Ponce, Armand
commanditaire : Museon Arlaten

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=9062
mmsh9062

Type :
archives sonores
sound

Description :
Le père (serrurier ferreur) et les deux frères de l'informateur sont nés en Algérie et furent cheminots aux ateliers CFA (Chemins de Fer Algériens) de Sidi-Bel-Abbès. L'informateur obtint son CAP d'ajusteur tourneur après trois ans de formation au lycée technique de Sidi-Bel-Abbès. Il travailla quelques années dans des entreprises privées, fit son service militaire, puis passa et réussit un examen pour entrer aux CFA. Il fut alors affecté aux ateliers SNCFA (Société Nationale des Chemins de Fer Algériens) de Perrégaux en 1958. Il y resta jusqu'en 1962, année où il dut quitter l'Algérie pour la France avec sa famille. Quelques mois après son arrivée à Montpellier, il fut muté en région parisienne, aux ateliers SNCF de Landy, puis à ceux d'Ermont-Eaubonne. En août 1963, il fut affecté aux ateliers SNCF d'Arles à la section de mécanique générale en tant que tourneur. Les ateliers d'Arles cessant peu à peu leur activité, l'informateur s'adapta au travail (appareils de lavage des trains, grues, machines-outils, wagons, fauteuils roulants pour la caisse de prévoyance) et changea de section selon les besoins. Il explique son travail sur la fraiseuse et la réparation des grues Griffet au tour électrique. Il cite certaines consignes de sécurité en vigueur aux ateliers (pas de bague sur le tour, gants en toile, chaussures coquées, cheveux courts, lunettes de protections). Autant à Paris qu'à Arles, l'informateur a été très bien accueilli par les cheminots locaux. Il note une forte solidarité. Il regrette la fermeture des ateliers SNCF d'Arles, contre laquelle il a manifesté en tant que syndiqué de la CFDT. Bien qu'ayant participé à cette grève ainsi qu'à celle de mai 1968, l'informateur a parfois refusé de faire grève lorsqu'il n'était pas d'accord avec les revendications. Il se souvient que certains ouvriers bricolaient aux ateliers d'Arles. Un de ses amis lui a construit un bougeoir en cuivre. Lui-même a fabriqué des mortiers et pilons en bois d'olivier. L'informateur termina sa carrière à l'entretien SNCF de Miramas, après la fermeture des ateliers d'Arles. Ses collègues organisèrent un apéritif et un repas pour son départ à la retraite et lui offrirent de l'argent. Il s'en servit pour acheter un poste à soudure.

Sujet(s) :
enquête
témoignage thématique
récit de vie
cheminot
atelier
apprentissage
formation professionnelle
carrière professionnelle
évolution du métier
solidarité ouvrière
entraide
cessation d'activité
outil d'art et d'artisanat
vocabulaire technique
langage professionnel
technique ferroviaire
wagon
histoire de l'entreprise
communauté pied-noire
rapport au travail
sécurité au travail
Équipement de Protection Individuelle
syndicalisme
grève
bricolage
travail en perruque
sculpture
passion du métier
rapatriement
cuivre
machine-outil
vêtement de travail
SNTF
Compagnie des Chemins de fer Paris-Lyon-Méditerranée
Ateliers SNCF du Landy
Ateliers SNCF d'Ermont-Eaubonne
Blanc, Edmond
Atelier des roues et ressorts des ateliers SNCF d'Arles
Chaudronnerie de fer des ateliers SNCF d'Arles
SNCF
Ateliers SNTF de Perrégaux
Ateliers SNTF de Sidi-Bel-Abbès
Ateliers SNCF d'Arles
Entretien SNCF de Miramas
années 1950
années 1960
1er janvier 1985
années 1980
1968
mai 1968
années 1970

Date :
2008-05-13

Format :
1 MD
2h 29min

Langue :
français
fre

Couverture :
Arles
43°40'35.94''N
4°37'40.09''E

Droits :
Contrat de dépôt et de diffusion signé entre le Museon Arlaten et l'informateur spécifiant les droits de conservation, d'archivage et de diffusion.
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation

Relation(s) :
Témoignages sur les ateliers SNCF d'Arles

Type :
archives sonores
sound

Source :
2908

Citation

enquêteur : Amellal, Kristel, informateur : Ponce, Armand, et commanditaire : Museon Arlaten, “Témoignage d'un ancien cheminot, tourneur aux ateliers SNCF d'Arles, sur sa carrière professionnelle débutée en Algérie et terminée en France,” Portail du patrimoine oral, consulté le 3 février 2023, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/115721.