Récit de vie d'un fils de rescapés Arméniens

Auteur(s) :
auteur personne morale : Paroles Vives
informateur : 1027
commanditaire : AD 13
enquêteur : Scudieri, Ljuba

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=8397
mmsh8397

Type :
archives sonores
sound

Description :
L'informateur reconstitue son histoire familiale, en particulier la traversée à pied de l'Arménie par ses parents et explique longuement les stratégies turques déployées durant le génocide. Il raconte ce que ses parents et sa grand-mère lui ont transmis, la façon dont ils sont arrivés en France en 1923 et l'organisation mise en place pour l'embauche des rescapés arméniens (contrats pré-établis en Arménie avec des usines de dentelles et de tissage sur Lyon et Valence). L'informateur fait aussi le rapprochement avec les autres communautés immigrées italiennes et espagnoles. Il précise l'importance et le rôle qu'avait, pour son père, le choix d'une femme Arménienne dans la conservation de la culture et de la langue. Il en vient ensuite à parler de son propre parcours, et exprime sa souffrance d'avoir vécu une rupture avec sa culture : en déménageant sur Nîmes loin de sa famille proche (et dans une ville où la communauté arménienne est peu présente), en devenant mécanicien à la SNCF (tout en gérant un magasin de chaussures) et en se mariant avec une femme française. Il a très peu participé à la vie communautaire arménienne, et a seulement retrouvé ce lien depuis qu'il est retraité. Il explique participer à des manifestations, acheter des livres et s'engager dans des associations arméniennes en Avignon et Arles. Il regrette que ses filles ne s'intéressent pas à cette culture. Il n'est jamais allé en Arménie même s'il en exprime le désir. Il donne enfin son opinion sur les Arméniens : sur leur impossibilité de créer un état fort, et observe qu'ils parlaient uniquement des massacres vécus entre eux, au sein de leur communauté, et non aux autres. Globalement l'enquête est un peu décousue, l'informateur est parfois dérangé par le fait que la collectrice enregistre, et il lui arrive de faire cesser l'enregistrement suivant ce qu'il raconte. Il fait souvent des digressions, et l'entretien s'arrête brutalement. L'enregistrement est de très mauvaise qualité pendant les dix premières minutes (coupure à la piste 2 puis reprise de l'entretien sur un fonds légèrement musical). Quelques passages peuvent apparaître comme trop personnels (sur la relation aux femmes en particulier) et délicats. Toutefois plusieurs éléments sont intéressants notamment sur la représentation des autres cultures ainsi que sur la façon dont un fils de rescapés raconte l'histoire du génocide. On note aussi des informations sur les relations entretenues en France avec d'autres communautés d'immigrés (italiennes, espagnoles), et sur la vision de la communauté arménienne (sa localisation dans les villes du sud, les relations de jalousie entre les gens à l'intérieur de cette communauté et les traits qui en fondent l'identité : se déplacer, construire, être commerçant, hospitalier, festif, faire son jardin potager...).

Sujet(s) :
enquête
récit de vie
torture
armée
turc
vie familiale
relation adulte-enfant
transmission de la langue
massacre
travail en usine
cuisine
migration
gâteau
chant
interdit
mariage mixte
mariage endogame
relation intercommunautaire
années 1920
Génocide arménien

Date :
2007-07-27

Format :
1 MD
1h 42min

Langue :
français
fre

Couverture :
Saintes-Maries-de-la-Mer
43°27'7.68''N
4°25'44.97''E

Droits :
Droits cédés par contrat entre les informateurs, Paroles Vives, MMSH et AD13.
Document en ligne et réutilisation non commerciale autorisée
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation

Relation(s) :
Mémoire orale des Arméniens des quartiers de Marseille et des Bouches-du-Rhône

Type :
archives sonores
sound

Source :
2087

Citation

auteur personne morale : Paroles Vives et al., “Récit de vie d'un fils de rescapés Arméniens,” Portail du patrimoine oral, consulté le 18 mai 2022, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/115379.