L’égo-histoire et "quand l’histoire me raconte" par Karima Dirèche, directrice de l’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain.

Auteur(s) :
interv. : Direche, Karima
interv. : Crivello, Maryline
interv. : Garcia, Patrick
interv. : Multiple

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=12451
mmsh12451

Type :
archives sonores
Sound

Description :
A l’occasion du séminaire “l’écriture de soi des historiens”, Karima Dirèche, directrice de l’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain, revient sur son parcours qu’elle qualifie d’atypique. Après des études en philosophie et en histoire, elle enseigne durant 15 ans pour l’Education Nationale dans les quartiers Nord de Marseille, avant d’entrer en 2005 au CNRS. Elle se livre dans cette séance à un exercice de déconstruction de l’habilitation à diriger la recherche et une étude de cas. Elle indique que pour son dossier de qualification, elle avait écrit un essai inédit, mais avait abordé le mémoire d'ego-histoire avec beaucoup de prudence et d’humilité, trouvant l’exercice présomptueux. Pour l’historienne, cette littérature suppose d’abord l’existence d’une œuvre considérable et parallèlement nécessite une distance critique entre son travail et soi. De plus, l’écrit académique porterait implicitement le risque de l’artifice, en invitant le chercheur à trouver une cohérence à l’ensemble de sa production, à l’image d’un making of de film. Pour autant, Karima Dirèche ne boude pas l’introspection, puisqu'elle s’est déjà essayée à l’écriture de soi, à travers l’article, "Graine d'archives. Quand l'histoire me raconte". Le chapitre rapporte comment elle a découvert, alors qu’elle travaillait aux Archives de Rome pour sa recherche, un secret de famille. Cette expérience troublante l’amènera donc à s’interroger sur son rapport à l’histoire, la mémoire et à la subjectivité du chercheur.

Sujet(s) :
congrès
parole publique
témoignage thématique
égo-histoire
historien
parcours d'historien
histoire
Habilitation à Diriger des Recherches (HDR)
mémoire de synthèse des travaux scientifiques
écriture de soi
archives
histoire familiale
secret de famille
conversion religieuse
subjectivité du chercheur
inconscient
minorité
Dosse, François (1950-....)
Caratini, Sophie (1948-....)
Stora, Benjamin (1950-....)
1962
Algérie post-coloniale

Date :
2014-03-14

Format :
1h 22min

Langue :
fre

Couverture :
Institut d'Histoire du Temps Présent (Paris)

Droits :
en cours

Relation(s) :
Séances enregistrées du séminaire «L’écriture de soi des historiens».
Séances enregistrées du séminaire «L’écriture de soi des historiens».
Entretiens enregistrés dans le cadre de l'ANR Histinéraires

Type :
archives sonores
Sound

Source :
5270

Citation

interv. : Direche, Karima et al., “L’égo-histoire et "quand l’histoire me raconte" par Karima Dirèche, directrice de l’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain.,” Portail du patrimoine oral, consulté le 29 mars 2020, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/121423.