Entretien avec un appelé, parti en novembre 1958 pour 27 mois, au sein d’un régiment du Génie dans la banlieue d’Alger, Algérie, à propos de son service militaire

Auteur(s) :
enquêteur : Marrou, Sandrine
informateur : 1451

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=12327
mmsh12327

Type :
archives sonores
Sound

Description :
Arrivé le 11 novembre 1958 à Alger, l’informateur contracte la jaunisse à la suite du vaccin que tous les appelés recevaient, passe ses 2 mois de classes à l’infirmerie et rentre, ensuite, chez lui pendant 15 jours. De retour en Algérie, il est affecté au réfectoire et au magasin d’armes dans le régiment du Génie. Ses souvenirs marquants de cette période sont la veillée du corps décédé d’un soldat et la vision effrayante, à l’hôpital d’Alger, de cercueils rassemblés dans la chapelle. En ce qui concerne ses missions au sein du régiment, il dit ne pas avoir eu d’expérience de combat mais avoir ressenti la peur lors des patrouilles. Il se souvient avoir vu des prisonniers qui étaient en transit et que l’on maltraitait à coup de crosse d’armes. Ses contacts avec les Algériens musulmans étaient presque inexistants mais il avoue s’être affronté verbalement avec certains Pieds-noirs dont il ne supportait pas la mentalité. Son retour chez lui se produit juste au moment de l’entrée en action de l’OAS en janvier 1961. Il dit ne pas avoir eu envie envie de raconter les 27 mois passés à la guerre car il les considère comme une perte de temps et une absurdité. Les documents ou livres sur cette période ne l’intéressent pas et l’informateur parle également de son manque d’informations sur la situation de l’Algérie au moment de l’entretien. En outre, Il n’a pas l’occasion de côtoyer d’anciens appelés ou Algériens mais il évoque sa rencontre avec un écrivain d’origine algérienne qui vit dans les Cévennes, intéressant, intégré et dont le nom est Pierre Rahbi.

Sujet(s) :
enquête
récit de vie
guerre
armée
hiérarchie militaire
tactique militaire
occupation militaire
soldat
service militaire
ancien combattant
violence
archives militaires
communauté algérienne
communauté pied-noire
politique gouvernementale
harki
censure
torture
angoisse
exactions
prisonnier de guerre
désobéissance militaire
guerre d'Algérie

Date :
1999-01-26

Format :
Mini-disque
45 min

Langue :
fre

Couverture :
Tarn-et-Garonne

Droits :
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation

Relation(s) :
Témoignages d'appelés en Algérie résidant en Midi-Pyrénées

Type :
archives sonores
Sound

Source :
857

Citation

enquêteur : Marrou, Sandrine et informateur : 1451, “Entretien avec un appelé, parti en novembre 1958 pour 27 mois, au sein d’un régiment du Génie dans la banlieue d’Alger, Algérie, à propos de son service militaire,” Portail du patrimoine oral, consulté le 21 mai 2022, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/121328.