Entretien avec un militant communiste et résistant en Alpes-de-Haute-Provence, devenu député, sur les années 1930 et la guerre de 1939-1945

Auteur(s) :
enquêteur : Cesano, Corinne
informateur : Girardot, Pierre

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=10353
mmsh10353

Type :
archives sonores
sound

Description :
L’informateur a 17 ans en 1930. Il est ouvrier agricole, devient rapidement contremaître puis chef de culture. Il est associé à la sélection de la lavande sur le plateau de Valensole, propriété d’un des plus important parfumeur de Grasse à cette époque. L’informateur adhère au parti communiste en 1932. Il fait le récit de son adhésion. Ses motivations sont multiples : il voit notamment la mise en place d’une société socialiste comme pouvant empêcher les guerres. La méfiance que lui vaut son statut supérieur de chef de culture l’empêche de former un syndicat d’ouvriers agricoles. La crise économique a également jouée un rôle dans son adhésion au parti communiste. Il dresse un tableau de la situation économique et sociale du département à cette époque, des conditions sociales des ouvriers. Selon lui, ce contexte de crise a facilité le rassemblement. Il ajoute a ses motivations la menace fasciste dont témoigne les manifestations du 6 février 1934. Il dénonce les méthodes de séduction des ligues fascistes. L’informateur retrace l’histoire de l’ascension parti communiste dans sa région. Il revient sur la victoire du Front Populaire, donne son point de vue sur les élections allemandes, l’intervention en Espagne. A partir de 1934, il est secrétaire du rayon communiste des Basses-Alpes. Il déclare avoir été prêt à partir pour l’Espagne, mais est empêché par un état tuberculeux. Il aborde la relation entre communisme et patriotisme. Il se souvient de mauvaises informations données par les médias. Marié en 1936, ils a un fils. A cette époque, l’activité de sa femme qui tient un bureau de tabac-bazar lui permet de se dégager de son travail. Parti à la guerre en 1939, il est arrété en tant que militant communiste le 11 nov 1940, date symbolique pour lui. L'informateur est placé en camp de concentration à Oraison : il précise les raisons de son arrestation. L’enquêtrice l’interroge sur sa vie de famille durant cette période. Sur la demande de l’informatrice, l’informateur revient sur le parcours de Thorez durant la guerre. Il revient par là sur le patriotisme. Il raconte comment s’organisait la repression envers les communistes sous Pétain. La vie dans les villes de sa région est abordée et comparée à celle des grandes villes. Selon lui, les opérations de la résistance (dont il donne quelques exemples détaillés) ont dépassées les formations armées gaullistes. L’informateur dresse ensuite les circonstances de son évasion sans fournir de détails sur la réalisation concrète. Il revient à la demande de l’informatrice sur deux moments marquants de la résistance par la peur qu’ils lui ont fait connaître, notamment sa participation à une attaque à la grenade contre les Allemands au coeur de Clermont-Ferrand. Il déclare sans développer son propos que les relations avec les armées gaullistes n’étaient pas bonnes. En fin d’entretien, le témoin fourni les sources de sa motivation à témoigner de son histoire dans son ouvrage “La Lavande et le Palais-Bourbon" : il a souhaité faire connaître le rôle des communistes durant la guerre, le rôle et le courage du peuple ayant soutenu la résistance. A la demande de l'enquêtrice, il donne ses différents pseudonymes de résistant.

Sujet(s) :
enquête
récit de vie
soldat
militantisme
militantisme politique
communisme
force politique
idéologie politique
passion politique
rivalité politique
ouvrier
ouvrier agricole
évasion
héroïsme
culture de la lavande
syndicat agricole
patriotisme
FTP
Pétain, Philippe
De Gaulle, Charles
Chaban-Delmas, Jacques
Occupation allemande
guerre de 1939-1945
années 1930
Résistance pendant 2e guerre Mondiale
La Lavande et le Palais-Bourbon

Date :
1983

Format :
2 cass.
1h 35min

Langue :
français
fre

Couverture :
Digne-les-Bains
44° 5'31.89"N
6°14'9.51"E

Droits :
Document en ligne et réutilisation non commerciale autorisée

Relation(s) :
Celles qui n'ont pas écrit

Type :
archives sonores
sound

Source :
4139

Citation

enquêteur : Cesano, Corinne et informateur : Girardot, Pierre, “Entretien avec un militant communiste et résistant en Alpes-de-Haute-Provence, devenu député, sur les années 1930 et la guerre de 1939-1945,” Portail du patrimoine oral, consulté le 19 octobre 2021, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/121246.