Récit d’origine d’une femme, née en 1970 en France, de parents immigrés algériens d’origine marocaine, venus s’installer en France en 1962 pour la réalisation du court métrage “La Tribu des Sept Oiseaux”

Auteur(s) :
enquêteur : Pierru, Teddy
informateur : Benafia, Fatiha

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=10383
mmsh10383

Type :
archives sonores
sound

Description :
Utilisation de certains termes en langue arabe (noms patronymiques et fêtes).
Fatiha Benafia est née en 1970 à Aubagne. Elle est issue de parents algériens d’origine marocaine qui ont immigré en France en 1962. Elle fait part d’un récit mémoriel qui apporte un certain éclairage sur une perte d’identité dont a été victime sa famille après son départ pour la France. Elle et sa famille ont en effet porté comme nom patronymique entre le sigle SNP entre 1962 et 1984. Il s’agissait de l’abréviation de “sans nom patronymique” qu’elle écrivait, résignée, avec des points entre chaque lettre et elle aime à se rappeler le surnom donné par ses camarades, “Snoppy”. Son récit témoigne de l’itinérance d’un patronyme qui coïncide avec une quête perpétuelle de reconnaissance identitaire. Elle différencie les causes du départ d’Algérie des discriminations dont ont été victimes les Marocains d’Algérie après l’indépendance. Elle énonce des raisons qui sont communes à toutes émigrations, à savoir : la quête d’une meilleure qualité de vie et la recherche d’un travail. L’informatrice normalise ainsi son adolescence malgré le port d’un patronyme peu commun même si certains membres de sa famille le rejetaient. Elle met en avant le combat de son père illettré qui a finalement obtenu réparation sur le sol français, après des recherches au Maroc, qui ont révélé la signification du patronyme marocain “Bousabaa” qui signifie “la tribu des sept oiseaux”. L’étudiant qui a réalisé cette enquête ne disposait pas de méthodes en sciences humaines et sociales ni de connaissances particulières sur la période historique mais la liberté laissée à l’informatrice donne une épaisseur intéressante à cet entretien qui se fait de façon libre sans réel fil conducteur. Cet entretien entre dans le cadre d’une série documentaire intitulée “Je me souviens”, réalisée par des étudiants du Master Sciences Arts et Techniques de l’Image et du Son (SATIS-Université d’Aix-Marseille à Aubagne) sur une idée originale de Maryline Crivello (historienne).

Sujet(s) :
enquête
témoignage thématique
pratique des surnoms
identité collective
identité individuelle
légendaire généalogique
nom de famille
famille nombreuse
migration maghrébine
intégration sociale
illétrisme
Boumédiène, Houari

Date :
2012-09

Format :
1 fichier num.
wave 44,1khz/16bits
39min

Langue :
français
fre

Couverture :
Aubagne
43.29083
5.57083

Droits :
Contrats d'utilisation et de diffusion de l'enregistrement en cours de signature.
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation

Relation(s) :
Je me souviens... de la Méditerranée

Type :
archives sonores
sound

Source :
4346

Citation

enquêteur : Pierru, Teddy et informateur : Benafia, Fatiha, “Récit d’origine d’une femme, née en 1970 en France, de parents immigrés algériens d’origine marocaine, venus s’installer en France en 1962 pour la réalisation du court métrage “La Tribu des Sept Oiseaux”,” Portail du patrimoine oral, consulté le 23 mai 2022, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/116400.