Un chauffeur de taxi de la vallée de la Roya témoigne à propos de son travail

Auteur(s) :
commanditaire : MSH de Nice
enquêteur : Berthon, Salomé
informateur : 1145
auteur personne morale : AD06
auteur personne morale : LASMIC

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=9147
mmsh9147

Type :
archives sonores
sound

Description :
L'informateur et son épouse travaillent dans la vallée de la Roya comme chauffeurs de taxi. Travaillant beaucoup grâce au bouche à oreille, le couple transporte souvent des personnes âgées ou des clients recommandés par les offices de tourisme. Mais le plus gros de leurs courses est lié au transport médical. En raison des prix moins élevés que ceux pratiqués par les ambulanciers, le couple récupère des clients transportables en voiture. Pour développer sa clientèle, le couple honore aussi des contrats d'assistance avec des assurances mais il est alors obligé de réduire ses marges. Respectivement originaires de Nice et de Lyon, l'informateur et sa femme ont décidé de venir travailler à Breil-sur-Roya pour améliorer leur qualité de vie. Pour cela, ils ont investi dans l'achat du taxi et acheté leur licence (5 ans d'exploitation minimum) à la commune de Saorge avant d'en créer une deuxième à Breil. Chaque chauffeur a ses clients et ses habitudes et le couple ne souffre pas de la concurrence. Selon l'évolution du marché avec l'ouverture à l'Europe, le couple verra s'il continue son activité ou si la concurrence les délogera. Les informateurs apprécient beaucoup les rapports qu'ils entretiennent avec leurs clients car au fil du temps, une relation de proximité basée sur la confiance et non plus sur un rapport d'argent (ils sont parfois payés ou remerciés en nature) s'est peu à peu développée. L'été, le couple travaille avec une clientèle de touristes (trajet vers l'aéroport, transport des bagages). L'informateur remarque notamment, que depuis que la route a été réaménagée, les risques d'accidents (éboulements de pierre) sont moins nombreux. Pourtant, malgré l'augmentation de la fréquentation de la vallée, il n'y a pas plus de travail à cause de la crise. Le Train des Merveilles occasionne parfois des courses lorsque les clients ratent leur train. DŸaprès le couple, certains chauffeurs de taxis, achètent leur licence dans des lieux moins chers et exercent à Nice où le prix de courses est plus élevé. Ils expliquent la recrudescence des taxis par le besoin de contact humain au détriment des transports en commun. Pour les informateurs, être taxi ne se limite pas seulement à la connaissance des routes, des lieux touristiques ou de l'histoire locale : elle constitue aussi un échange enrichissant pour le chauffeur. Les informateurs soulignent ensuite que le projet de minibus désservant la vallée n'a jamais abouti car une pétition a été signée en faveur du maintien du Train des Merveilles. Ils notent donc une certaine rivalité entre le transport routier et le transport ferroviaire et un certain paradoxe entre la qualité de vie de la région réputée saine et le nombre élevé de malades qu'ils transportent. Ils concluent sur les discussions parfois difficiles qu'ils entretiennent avec leurs clients malades.

Sujet(s) :
enquête
témoignage thématique
chauffeur
mode de transport
métier ambulant
route
aménagement du territoire
conseil général
modernisation de la société
transport en commun
condition de vie
relation ville-campagne
architecture religieuse
tourisme rural
frontière
relation de voisinage
relation de travail
Office national des forêts
Napoléon Bonaparte
Rattachement des communes de Tende et de la Brigue à la France (1947)
Catastrophe de Tchernobyl
Croisades

Date :
2007-11-26

Format :
1 fichier num.
44min

Langue :
français
fre

Couverture :
Breil-sur-Roya
43°56'16.86''N
7°30'49.46''E

Droits :
Contrat signé avec l'enquêteur et l'informateur autorisant la diffusion de l'entretien.
Consultable sur autorisation
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation

Relation(s) :
Enquêtes d'histoires orales dans les vallées de la Roya et de la Bevera

Type :
archives sonores
sound

Source :
2992

Citation

commanditaire : MSH de Nice et al., “Un chauffeur de taxi de la vallée de la Roya témoigne à propos de son travail,” Portail du patrimoine oral, consulté le 3 février 2023, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/115686.