Un agent retraité de la mairie de Fontan témoigne à propos des événements survenus dans le village entre les années 1930 et 1950

Auteur(s) :
commanditaire : MSH de Nice
enquêteur : Foucou, Julien
informateur : Inconnu
auteur personne morale : LASMIC
auteur personne morale : AD06

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=9098
mmsh9098

Type :
archives sonores
sound

Description :
L'informatrice donne quelques termes en italien
Née en 1924, l'informatrice est originaire de Fontan. Après une enfance heureuse, l'informatrice obtient son certificat d'étude et part étudier à Nice. Jusqu'en 1939, les villageois vivaient principalement des produits de l'agriculture (blé, pommes de terre). Fontan étant à l'époque un village frontière, il y avait une brigade de gendarmerie et de douane. Le père de l’informatrice travaillait à la centrale électrique et la vie au village était très animée grâce aux nombreux commerces de proximité et aux artisans. En 1939, ses parents sont évacués en camion vers Nice où ils doivent se débrouiller comme ils peuvent. Lorsque les fontanais rentrent chez eux après l'évacuation, certaines maisons ont été pillées. Il n'y a plus de poste ni de gendarmerie. En 1943, l'occupation italienne se termine (la langue de communication obligatoire est l'italien). A partir du 8 septembre 1943, l'administration française récupère le village et les infrastructures sont réhabilitées (mairie, gendarmerie, douane). Lorsque les allemands arrivent en 1944, les fontanais sont brutalement réquisitionnés (main d'oeuvre, nourriture, maisons). L'informatrice se souvient de quelques résistants italiens qui se sont fait fusillés. Bombardés, les habitants se réfugient dans les tunnels ou dans les caves (deux morts à cause d'explosion d'obus). Les conditions de vie étaient très difficiles. Pour se ravitailler, les villageois se rendaient à pied à Tende où ils pouvaient acheter à manger. Les fontanais font preuve de beaucoup de solidarité et parviennent à subsister grâce à leurs cultures. Les routes, les chemins de fer et les voies de communication sont détruits. L'informatrice considère la période allemande sous le signe de l'occupation alors que l'occupation italienne était plutôt une annexion (chants fascistes italiens, inscriptions dans les maisons). Elle garde de cette période de très mauvais souvenirs (solitude, faim). En avril 1945, le village est libéré par le régiment des tirailleurs algérien et le village est peu à peu reconstruit. L'informatrice part à Nice et revient à Fontan en 1946 avec son mari, qui est embauché à l'usine électrique. En 1947, lors du rattachement de Tende et de La Brigue à la France, la situation est difficile (fermeture des commerces, exode rural). Même si cela a provoqué des bouleversements dans l'organisation du village, le rattachement n'a pas trop marqué les esprits car la guerre venait de se terminer. C'est surtout le déplacement des frontières de 1940 qui a été pénible (il fallait passer 4 postes frontières avec un passeport pour relier Fontan à Nice). Mais en général, les relations entre saorgiens et fontanais ou les relations entre italiens et français étaient plutôt bonnes. Pour aller à la messe, les fontanais partaient à pied jusqu'à Saorge. A partir des années 1950, les routes sont reconstruites et la vie reprend son cours. L'informatrice est alors employée à la mairie.

Sujet(s) :
enquête
témoignage thématique
récit de vie
frontière
déportation
pillage
opération militaire
bombardement
déplacement à pied
solidarité communautaire
ravitaillement
entraide
adduction de l'électricité
gendarmerie
douane
aménagement du territoire
route
exode rural
pèlerinage
procession
relation intercommunautaire
contrebande
rationnement
sentiment d'appartenance
identité historique
transport en commun
rivalité politique
Régiment tirailleur algérien
Mussolini, Benito
SNCF
Badoglio, Pietro
Parti Communiste Français
guerre de 1939-1945
1939
1937-1939
fascisme italien
Déclaration de guerre italienne
années 1930
années 1940
Armistice franco-allemande de 1940
Occupation italienne
Occupation allemande
Réquisition
Résistance
Débarquement de Provence
Armée alliée
1945-1950
Rattachement des communes de Tende et de la Brigue à la France (1947)
années 1950
années 1920

Date :
2007

Format :
2 fichier num.
56min

Langue :
français
fre

Couverture :
Fontan
44° 0'18.98''N
7°33'15.54''E

Droits :
Droits en cours de recherches.
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation

Relation(s) :
Enquêtes d'histoires orales dans les vallées de la Roya et de la Bevera

Type :
archives sonores
sound

Source :
3004

Citation

commanditaire : MSH de Nice et al., “Un agent retraité de la mairie de Fontan témoigne à propos des événements survenus dans le village entre les années 1930 et 1950,” Portail du patrimoine oral, consulté le 18 janvier 2022, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/115666.