Un architecte est questionné dans le cadre de la restructuration (2000) de l'Hôpital des Rayettes à Martigues, conçu en 1970 par Joseph Belmont

Auteur(s) :
enquêteur : Bartoli, Pascale
enquêteur : Bonillo, Jean-Lucien
informateur : Chancel, Jean-Marc

Editeur :
Aix Marseille Univ, CNRS, MMSH, Aix-en-Provence, France - Phonothèque de la Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=11842
mmsh11842

Type :
archives sonores
Sound

Description :
L'informateur revient sur le contexte dans lequel il a été sélectionné pour ce chantier de restructuration du Centre hospitalier de Martigues : un appel d'offres sur dossier de références et une note méthodologique. Il explique ensuite le principal axe du projet : un renouvellement de l'esthétique générale du bâtiment pour renforcer son attrait et améliorer son insertion dans le paysage urbain. Pour correspondre aux attentes du centre, l'architecte se base à la fois sur des œuvres similaires comme l'Hôpital d'Arles réalisé par Paul Nelson en 1974, ainsi que sur l'avis d'expertise de l'architecte urbaniste de la ville de Martigues Sophie Bertran de Balanda. Il souligne le talent de l’architecte Joseph Belmont qui a habilement réussit à concilier le peu de moyens dont il disposait avec la réalisation d’une œuvre correspondant à l’esthétique des années 1960 avec des effets architecturaux remarquables. Une conception qu’il juge utile de conserver, principalement au niveau des modénatures de la façade. La suite de l’entretien est consacré aux détails techniques concernant les travaux effectués par Jean Marc Chancel et son équipe : adapter la façade de l’hôpital à l’incorporation de dispositifs de protection solaire et d’occultation. Après la rédaction d’un cahier des charges et une réflexion sur les meilleurs procédés à adopter pour adapter au mieux l’architecture originelle à de nouvelles fonctionnalités, un programme définitif est élaboré en septembre 2000 prévoyant notamment une hausse budgétaire, passant de 9 millions à 14 millions de francs. Cette interview se termine sur les regrets de l’individu interrogé quant à la réalisation du projet final qui a finalement était confié à l’entreprise de menuiseries métalliques Chiri. Il termine sur sa conviction selon laquelle l’ancien dispositif développé par J. Belmont était finalement d’une meilleure efficacité et clos la discussion sur ces mots : « […] on a fait moins bien qu’avant... » .

Sujet(s) :
enquête
témoignage thématique
architecte
réhabilitation
patrimoine architectural
renouvellement urbain
matériaux de construction
protection du patrimoine
hôpital
paysage urbain
interprétation esthétique
Belmont, Joseph (1928-2008)
Bussière, Arnaud de
Trente Glorieuses

Date :
2002-06-14

Format :
1 mini cass. audio
45min 33s

Langue :
français
fre

Couverture :
Martigues
43.405278
5.0475

Droits :
Recherche des ayants droit en cours. Contrat d'utilisation signé avec l'INAMA.
Consultable sur autorisation

Relation(s) :
Représentations et transformations de l’architecture des Trente Glorieuses

Type :
archives sonores
Sound

Source :
5113

Citation

enquêteur : Bartoli, Pascale, enquêteur : Bonillo, Jean-Lucien, et informateur : Chancel, Jean-Marc, “Un architecte est questionné dans le cadre de la restructuration (2000) de l'Hôpital des Rayettes à Martigues, conçu en 1970 par Joseph Belmont,” Portail du patrimoine oral, consulté le 14 août 2020, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/119933.