Témoignage de l'ancien directeur de l'OPAC Sud et de l'ARELFA, chargé de la réhabilitation de la cité HLM des Flamants, sur la politique de la ville dans le quartier Saint-Barthélemy (Marseille 14e)

Auteur(s) :
enquêteur : Sévère, Thomas
enquêteur : Bachschuster, Jörg
informateur : Poyet, Jean-Pierre
commanditaire : Délégation interministérielle à la ville

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=8968
mmsh8968

Type :
archives sonores
sound

Description :
En 1973, l'informateur travaille pour l'OPAC et devient directeur responsable des relations avec les associations de locataires. Il remarque alors que de nouveaux immeubles sont construits tandis que d'autres sont abandonnés. Au début des années 1980, l'OPAC fait une intervention sur la cité HLM des Flamants: il s'agit de restructurer la cité qui est alors très dégradée. Les objectifs de cette restructuration étaient de créer une mixité au niveau de la population, de restructurer le centre commercial, de créer une régie de quartier, d'implanter l'IRTS pour des formations d'assistants sociaux, d'éducateurs et d'infirmières (remplacé aujourd'hui par l'IFSI) et de créer des logements pour les étudiants, gérés par le CROUS. Plus largement sur le quartier Saint-Barthélemy, une structure de coordination, avec l'appuie de la maîtrise d'oeuvre sociale (MOS), a été mise en place. Dès le début des années 1990, l'informateur prend la direction de l'ARELFA, une filiale de l'ALFA. Cet organisme a construit des cités HLM à Port-de-Bouc pour répondre aux besoins de Fos-sur-Mer et a participé à la réhabilitation et la restructuration d'habitations, avec le soutien de la maîtrise d'oeuvre sociale. L'informateur insiste sur l'importance de la médiation dans le quartier. Il explique son expérience au sein de l'OPAC et les problèmes politiques qui ont eu lieu. L'OPAC a également travaillé avec d'autres bailleurs sociaux comme la SIC ou la Logirem. Les habitants avaient un rôle important et l'OPAC faisait un travail de concertation avec les associations de locataires. L'informateur pense que la politique de la ville à Marseille a été très dynamique à ses débuts.

Sujet(s) :
enquête
témoignage thématique
construction et urbanisme
construction publique
infrastructure urbaine
logement subventionné
réhabilitation
impact de la législation
formation professionnelle
politique de la ville
politique d'urbanisation
classe moyenne
classe populaire
activité associative
politique du logement
vie de quartier
communauté pied-noire
solidarité communautaire
intégration sociale
Aide Personnalisée au Logement
financement public
action sociale
Etat
zone à urbaniser en priorité
violence
logement intermédiaire
Office Public d'Aménagement et de Construction
Confédération Nationale du Logement
Parti Communiste Français
Institut Régional du Travail Social
Institut de Formation en Soins Infirmiers
CROUS
Direction départementale des interventions sanitaires et sociales
Logirem
Habitat Marseille Provence
ARELFA
Guérini, Jean-Noël
Association pour le Logement Familial
Sanmarco, Philippe
Centre d'Etudes, de recherches et de formation institutionnelles du Sud-Est
Rastoin, Pierre
DSQ
Habitat et Humanisme
Association de Soutien à la Médiation et aux Antennes Juridiques
Caisses d'Allocations Familiales
DSU
Fourest, Alain
Anselme, Michel
OPHLM
Martin-Raget, Marie
Deschaux, Roger
Defferre, Gaston
Marseille Espérance
années 1960
années 1970
années 1980
années 1990

Date :
2008-03-27

Format :
1 fichier num. (WAVE)
1h 31min

Langue :
français
fre

Couverture :
Marseille
43°17'51.40''N
5°22'51.75''E

Droits :
Contrat d'utilisation et de diffusion signé par l'informateur et les deux enquêteurs.
Consultation en ligne et réutilisation sur autorisation

Relation(s) :
Archives orales sur la politique de la ville : site du Grand Saint-Barthélemy, Marseille 14ème

Type :
archives sonores
sound

Source :
2844

Citation

enquêteur : Sévère, Thomas et al., “Témoignage de l'ancien directeur de l'OPAC Sud et de l'ARELFA, chargé de la réhabilitation de la cité HLM des Flamants, sur la politique de la ville dans le quartier Saint-Barthélemy (Marseille 14e),” Portail du patrimoine oral, consulté le 14 août 2020, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/117684.