Deux habitants du quartier Monplaisir à Arles racontent l'inondation de leur maison survenue à Arles en décembre 2003

Auteur(s) :
enquêteur : Mariottini, Jean-Marc
informateur : Arghyrd, Yvan
informateur : Arghyris (Mme)
commanditaire : Museon Arlaten

Editeur :
Phonothèque de la maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Contributeur :
Maison méditerranéenne des sciences de l'homme

Notice originale :
http://phonotheque.mmsh.huma-num.fr/dyn/portal/index.seam?page=alo&aloId=8911
mmsh8911

Type :
archives sonores
sound

Description :
L'informateur a été inondé le jeudi 4 décembre 2003. Il raconte comment, quand et par qui ils ont été prévenus qu'une digue avait craqué. Ils n'ont reçu aucune annonce officielle. L'informateur explique les premiers instants avant l'arrivée de l'eau. Il raconte ensuite les impressions lorsqu'elle est arrivée, notamment l'odeur de mazout et de limon, et la sauvegarde de leurs biens. L'électricité a été coupée rapidement. Les enfants de l'informateur ont été évacués par les parents de ce dernier. Il évoque par la suite le déroulement de la soirée passée à l'étage, ainsi que ses impressions le lendemain matin. L'informateur et son épouse ont finalement été évacués. Il explique les causes de cette décision. D'après l'informateur, les liens entre voisins ont été très resserrés, à cause de la catastrophe. Après leur évacuation, les informateurs ont remarqué le contraste entre les deux parties de la ville d'Arles : le centre-ville où la vie était normale et les quartiers sinistrés. L'informateur dit que la ligne de démarcation entre ces deux mondes était la voie ferrée qui passe devant le Lycée Frédéric Mistral. Il raconte comment se sont déroulées les fêtes de fin d'année. L'informateur n'a pas été très inquiet en ce qui concerne les pillages car les pompiers surveillaient très bien les quartiers sinistrés. Il raconte l'aide qu'il a eu de la part de ses amis et des pompiers pour le nettoyage. Ce qui a le plus choqué l'informateur une fois que l'eau était partie, a été de voir l'ampleur des travaux qui étaient à faire, comme la restauration des éléments, mais également les problèmes d'assurances par exemple. L'informateur explique ensuite les causes de l'inondation et exprime son point-de-vue concernant les défaillances techniques et humaines. L'informateur finit l'entretien par sa vision qu'il a du Rhône. Il est pour lui un endroit très agréable pour diverses activités. De nombreux passages de l'enregistrement sont inaudibles, le volume sonore étant trop faible.

Sujet(s) :
enquête
témoignage thématique
inondation
pompier
solidarité familiale
boue
digue
coupure d'électricité
sécurité civile
acceptabilité du risque
isolement
précarité
abandon de maison
identité collective
papier de famille
cellule médicale de crise
pillage
ménage
toponymie
délimitation du territoire
zone inondable
appareil électroménager
album photos
personnification d'un élément naturel
SNCF
CIQ
jeudi 4 décembre 2003
1974
1972
décembre
samedi
dimanche
Noël
jour de l'an
1980
2001
1951

Date :
2005-05

Format :
2 cass.
1h 21min

Langue :
français
fre

Couverture :
Arles
43°40'35.94''N
4°37'40.09''E

Droits :
Contrat de dépôt et de diffusion signé entre le Museon Arlaten et les deux informateurs spécifiant les droits de conservation, d'archivage et de diffusion. Les deux informateurs acceptent que leurs données personnelles soient affichées ; ils ne souhaitent pas que l'enregsitrement sonore soit écouté sans autorisation préalable. L'enregistrement peut être consulté uniquement au Museon Arlaten.
Non consultable

Relation(s) :
Crue du Rhône et inondation à Arles, décembre 2003 : témoignages de sinistrés

Type :
archives sonores
sound

Source :
2775

Citation

enquêteur : Mariottini, Jean-Marc et al., “Deux habitants du quartier Monplaisir à Arles racontent l'inondation de leur maison survenue à Arles en décembre 2003,” Portail du patrimoine oral, consulté le 23 mai 2022, http://stq4s52k.es-02.live-paas.net/items/show/115863.